Burkina-Education-Enseignement-Rentrée

 Burkina/Rentrée scolaire et universitaire : Le ministre Ouaro prône une «meilleure gouvernance»

 Ouagadougou, 1er octobre 2020 (AIB)-Le ministre en charge de l’Education nationale Stanislas Ouaro a invité jeudi, jour de la rentrée scolaire et universitaire, les acteurs de l’enseignement, à poursuivre les «efforts dans la quête d’une meilleure gouvernance».

«Nous devons tous nous engager à poursuivre nos efforts dans la quête d’une meilleure gouvernance de notre système éducatif en termes de rationalisation de la gestion du personnel, d’équité dans l’allocation des ressources et de recherche permanente de la qualité», a indiqué jeudi, le ministre en charge de l’Education nationale Stanislas Ouaro.

Le Pr Stanislas Ouaro s’exprimait jeudi à l’occasion de la rentrée scolaire et universitaire 2020/2021 au Burkina Faso placée sous le thème, «l’école Burkinabè, symbole de résilience face aux crises sécuritaire et sanitaire».

L’année scolaire et universitaire démarre dans un contexte marqué par les crises sécuritaire et sanitaire. La Covid-19  a entrainé la suspension des cours pendant au moins deux mois durant la précédente année scolaire.

Selon le Pr Stanislas Ouaro, il faut faire «en sorte que tous les acteurs de l’éducation soient largement informés, sensibilisés et protégés contre la maladie (Covid-19)».

«Pour cette rentrée 2020-2021, le gouvernement renouvelle sa ferme volonté de poursuivre la mission éducative malgré les multiples défis auxquels le système éducatif fait face», a-t-il affirmé.

Le ministre Ouaro a jugé «nettement satisfaisants», les «résultats aux différents examens scolaires, de la session de 2020», comparativement à ceux de 2019.

Au Certificat d’Etudes Primaire (CEP), l’on a enregistré 66,06% d’admis en 2020 contre 55,11% en 2019, soit une augmentation de 10,95%.

Au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), l’on a enregistré 36 ,47% d’admis en 2020 contre 26,62% en 2019, soit une augmentation de 09,85%.

Aux Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) et Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP), l’on a enregistré 63,37% d’admis en 2020 contre 46,86% en 2019, soit une augmentation de 16,51%.

Au baccalauréat, toutes séries confondues, l’on a enregistré 39,35% d’admis en 2020 contre 36 ,83% en 2019, soit une augmentation de 2,2%.

Cependant, le Pr Ouaro a estimé que «des efforts doivent être déployés à tous les niveaux pour améliorer ces résultats lors des prochaines sessions».

Outre ces chiffres, le ministre Ouaro a rappelé «d’autres résultats substantiels» engrangés par notre système éducatif, malgré le contexte de crises sécuritaire, sanitaire et sociale.

Il a cité la réalisation de 18 salles de classe du préscolaire, de la programmation de 642 salles de classes pour la résorption des paillotes et de la programmation de 144 nouvelles salles de classes pour la normalisation d’écoles incomplètes.

«Au niveau de l’enseignement post-primaire et secondaire, on enregistre la programmation de 32 collèges d’enseignement général (CEG), 02 lycées, 57 classes supplémentaires et l’érection de 37 CEG en lycées», a-t-il affirmé.

Au niveau de l’éducation non formelle, l’on enregistre la réalisation de 29 structures d’éducation non formelle soit 12 Centres pour la Culture scientifique et technique (CST), 16 Centres Permanents d’Alphabétisation et de Formation (CPAF) et 3 Centres d’Education de Base Non Formelle (CEBNF), a-t-il indiqué.

Concernant le sous-secteur de l’enseignement franco-arabe, le Pr Stanislas Ouaro a indiqué que «la réforme se poursuit avec l’ouverture au cours de cette année scolaire de 21 écoles primaires, 9 collèges d’enseignement général et deux centres de formation professionnelle»

La cérémonie officielle de la rentrée scolaire et universitaire 2020-2021 a eu lieu ce jeudi à Bobo Dioulasso au lycée Municipal Vinama Thiemounou Djibril, (LMVTD) sous la présidence des ministres en charge de l’Enseignement supérieur et de l’Education nationale, les Pr Alkassoum Maiga et Stanislas Ouaro.

Agence d’Information du Burkina

Wis/ata

Photo : DCPM/MENAPLN

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here