Burkina Faso-Presse-Revue

Coronavirus, législatives et situation humanitaire, en exergue dans les journaux burkinabè

Ouagadougou, 23 sept. 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè parvenus à l’AIB, ce mercredi, abordent des sujets variés dont les dépôts de candidatures pour les législatives de novembre prochain, la situation humanitaire, sans oublier la pandémie à coronavirus (Covid-19).

«Gestion du Covid-19 au Burkina : Le PM appelle à une plus grande implication des forces vives», titre le quotidien privé Le Pays, rapportant que le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré a présidé, dans la matinée du 22 septembre à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture  du Forum national sur le Covid-19.

Selon le journal, la rencontre organisée par le Comité national de gestion de la crise de la pandémie de Covid-19 (CNGCP) se voulait une tribune pour remobiliser les forces vives de la nation afin d’intensifier la lutte contre la maladie à coronavirus.

A ce sujet, le quotidien national Sidwaya arbore : «Riposte à la Covid-19 : le gouvernement sonne la mobilisation», là où le journal privé Le Quotidien reprend les propos du PM qui dit: «Un rebond va porter un coup dur à notre pays».

Evoquant la situation humanitaire au Burkina Faso, Le Quotidien fait remarquer que le pays enregistre «plus d’un million de déplacés internes et 106 223 sinistrés suite aux inondations».

Sous le titre «Inondations au Burkina Faso : Plus de 50 000 personnes à assister», Sidwaya relate que la ministre de la femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et  de l’action humanitaire, Laurence Ilboudo a animé, hier mardi à Ouagadougou, un point de presse sur la situation humanitaire au Burkina Faso.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, reprend les propos de la ministre Ilboudo qui déclare: «On ne peut pas prendre en charge tout le monde».

En politique, le même journal évoque le dernier jour de dépôt des candidatures pour les législatives du 22 novembre prochain, informant qu’il y eu «forte affluence hier nuit».

Sidwaya abonde dans le même sens lorsqu’il titre : «Dépôt des candidatures aux législatives : Course contre la montre au dernier jour».

Pendant ce temps, Le Pays porte à sa Une : «Clôture du dépôt des dossiers de candidatures pour les législatives 2020 : Timide affluence dans la matinée au siège de la CENI (Commission électorale nationale indépendante, Ndlr)».

De son côté, Aujourd’hui au Faso consacre sa Une à la conférence de presse, animée la veille à Ouagadougou, par des partis affiliés au Chef de file de l’opposition politique (CFOP).

Il reprend les propos de l’un des animateurs de la rencontre avec les journalistes qui affirme, concernant les élections de novembre prochain, que «le seul recours du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, au pouvoir, Ndlr), c’est la fraude et la corruption».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here