Burkina-Santé-Pandémie-Coronavirus

Burkina/Covid-19 : Le PM Dabiré appelle les forces vives de la nation à une synergie d’action

Ouagadougou, 22 sept. 2020 (AIB) – Le Premier ministre (PM) burkinabè, Christophe Dabiré a invité mardi, les forces vives de la nation à une synergie d’action face à la pandémie à Coronavirus (Covid-19), a constaté l’AIB à l’occasion d’un forum national organisé par le Comité national de gestion de la crise de la pandémie de covid-19 (CNGCP.Covid-19).

La rencontre présidée par le chef du gouvernement, Christophe Dabiré, a été placée sous le thème : «Remobiliser la nation entière pour intensifier la riposte face à la covid-19 et apprendre à vivre avec».

Elle  a vu la participation des chefs coutumiers, des agents de santé mais aussi des Partenaires techniques et financiers (PTF).

Les participants au forum national ont été invités à multiplier les sensibilisations

Christophe Dabiré a invité toutes les forces vives de la nation à redoubler d’efforts sur la sensibilisation de la population surtout au respect des mesures barrières afin de contrer la propagation de la pandémie de la covid-19.

A entendre le chef de l’exécutif, avec la levée de certaines mesures notamment le couvre-feu, l’ouverture des frontières, la circulation des transports etc., de nombreux citoyens ont tendance à croire que cette maladie n’est qu’une affaire politique ou un «jeu».

C’est pourquoi, il a fait savoir dans son discours que les différentes communautés doivent continuer de travailler en collaboration pour réduire davantage la prolifération du virus dans le pays des hommes intègres.

«Le retour des mauvaises habitudes a eu pour conséquences actuellement la recrudescence de la covid-19 au Burkina Faso», a-t-il regretté avant de faire observer que le respect des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires est la voie idéale pour freiner cette maladie.

Pour le pilotage de ce projet, plus de 400 milliards de F CFA ont été mobilisés selon le coordonateur du comité  national  de réponse à l’épidémie de coronavirus, Dr Brice Bicaba au cours de son exposé.

L’un des points saillants, a-t-il dit, «c’est l’augmentation du nombre de prélèvement analysés chaque jour avec une moyenne de 208 et un maximum de 1305 par jour. Dans ces derniers jours, Bobo-Dioulasso enregistre un taux élevé des cas de covid-19».

Le Burkina Faso a connu ses premiers cas de la ccovid-19, officiellement, le 19 mars 2019. A la date du 19 septembre, l’on note 651  cas actifs avec malheureusement 56 décès.

Agence d’information du Burkina

OR/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here