Burkina-Mine-Fonds-Réalisations-Infrastructures

Burkina/Fonds minier de développement local : La mairie de Houndé présente ses réalisations

Hounde, 18 sept. 2020 (AIB) – Le maire de Houndé a présenté mardi à des journalistes burkinabè en caravane de presse, dans la région, des infrastructures de santé et d’éducation réalisées grâce au Fonds minier de développement local.

Des journalistes caravaniers burkinabè ont visité mardi à Houndé, un Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) et une maternité réalisés par la mairie de Houndé grâce au Fonds minier de développement local (FMDL).

Le maire de Houndé, Dissan Boureima Gnoumou

Selon le maire Dissan Boureima Gnoumou, le CSPS avec son équipement a coûté 130 millions de FCFA et son standing «est un peu au-dessus des normes du ministère de la santé».

«La première innovation du CSPS c’est qu’il a des carreaux dans les salles contrairement aux normes du ministère de la santé. La deuxième innovation, il a un poste d’eau autonome contrairement aux autres CSPS qui ont des pompes à motricité humaine», a affirmé Dissan Boureima Gnoumou.

Grâce au FMDL, le maire dit avoir également réalisé des salles de classes, un dispensaire, un dépôt pharmaceutique, des incinérateurs et des toilettes pour les accompagnants.

Le FMDL est une contribution fixée par le code minier de 2015 qui invite les sociétés minières à verser un 1% de leurs chiffres d’affaire aux communes et régions où ils sont installés.

Ces sommes, selon la loi, doivent être affectées aux financements des plans régionaux et communaux de développement.

Pour cette année 2020, la commune de Houndé qui abrite deux mines du groupe Endevour Mining a obtenu près de 2 milliards de FCFA du FMDL.

Selon le maire Gnoumou, les deux premières tranches 189 millions de FCFA et 747 millions de FCFA, ont été utilisées pour l’éducation et pour la santé.

La troisième tranche qui coûte 1 milliard 200 millions, vient d’être versée au trésor de Houndé.

La visite des infrastructures avait été précédée par la visite le même jour, de la mine de Houndé entrée en production en décembre 2017 et qui produit environ 6 tonnes d’or par an.

La visite de la mine de Houndé et ses réalisations entre dans le cadre d’une caravane de presse organisée par le ministère en charge des Mines qui a démarré le jeudi 10 septembre dernier.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here