Burkina Faso-Presse-Revue

Présidentielle prochaine et diplômes douteux retiennent l’attention des journaux burkinabè

Ouagadougou, 17 sept. 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè parvenus à l’AIB ce jeudi matin, commentent l’actualité nationale marquée par les résultats à mi-parcours de l’opération d’authentification des diplômes des fonctionnaires, sans oublier l’élection présidentielle de novembre prochain.

Dans ses ‘’Révélations’’, le quotidiens privé Le Pays annonce que pour la présidentielle du 22 novembre 2020, «Yacouba Isaac Zida (Premier ministre sous la Transition (de novembre 2014 à décembre 2015, Ndlr)) sera investi candidat le 25 septembre prochain».

Le même journal fait remarquer que pour les élections couplées de 2020, «la liste électorale provisoire (est) affichée, place aux contentieux».

Pour sa part, Le Quotidien (privé) se contente de titrer, à ce propos : «Publication des listes électorales : la CENI (Commission électorale nationale indépendante) ouvre la voie des recours».

Quant au quotidien national Sidwaya, il affiche : «Elections du 22 novembre 2020 : Le contentieux des listes électorales ouvert», avant de relater que le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, a procédé, hier mercredi  au lancement du début du contentieux électoral à travers la publication des listes électorales.

Le confrère donne aussi la parole au Pr Abdoulaye Soma, candidat à l’élection présidentielle prochaine, qui déclare : «Je ne vais jamais m’aligner derrière l’ancienne génération politique».

Sous le titre : «Fonction publique : 40 diplômes +douteux+ détectés», Sidwaya aborde également l’hebdomadaire conseil des ministres tenu la veille à Ouagadougou.

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso arbore : «Authentification d’étape des diplômes de la fonction publique : 73 835 parchemins examinés, 601 nécessitant un contrôle approfondi».

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè met en exergue : «Authentification diplômes agents de l’Etat : 561 parchemins nécessitent un contrôle approfondi».

Le journal précise que l’information a été donnée, hier mercredi 16 septembre 2020 à Ouagadougou, par le ministre en charge de la Culture, Abdoul Karim Sango, par ailleurs, porte-parole par intérim du gouvernement.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here