Burkina-Programme-Sahel

 Programme d’urgence pour le sahel : un taux d’exécution en baisse de 28,2% en 2020

Ouagadougou 15 sept. 2020 (AIB) – le taux d’exécution des travaux du Programme d’urgence pour le sahel (PUS) a atteint seulement 28,20% en 2020 contre 35% en 2019, a déclaré mardi la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargé de l’aménagement du territoire, Pauline Zouré.

«Nous avons eu un taux d’exécution de 28,2% qui contraste avec celui de 2019 qui était de 35% et cela est dû à la situation sécuritaire et sanitaire de notre pays», a laissé entendre Mme Zouré à l’issue d’une rencontre présidée par le Premier ministre Christophe Dabiré sur le PUS.

Pour Mme Zouré, le ralentissement des activités s’observe non seulement au niveau de l’administration centrale, mais aussi au niveau des collectivités territoriales.

«Pour le taux de réalisation financière nous en sommes à 20,2% qui contraste aussi avec celui de 2019 qui était à 28% » a ajouté la ministre déléguée.

Elle a expliqué, par ailleurs, que le gouvernement a entrepris des résolutions afin de réaménager le PUS de 2020 pour pouvoir l’adapter aux nouvelles activités des départements ministériels et  à la loi de finance rectificative prise dans le cadre de la Covid-19 au Burkina Faso.

A l’entendre, un comité a été mis en place afin de régler les entreprises qui ont réalisé des investissements dans les zones à risque qui se chiffrent à environ 17 milliards de FCFA.

«Le Premier ministre a recommandé que nous puissions continuer la mobilisation des ressources au regard de l‘impact que ce projet a sur la résilience des populations dans les zones fragiles», a indiqué Mme Pauline Zouré.

La ministre déléguée a souligné que le PUS est passé d’une vingtaine de communes à une centaine et la stratégie actuelle du programme consiste à investir dans les localités à forte urgence.

A en croire Pauline Zouré, le programme sera élargi à d’autres régions que sont l’Est, le Centre-Nord, le Centre-Est.

D’un coût global de 455 milliards de F CFA, le  (PUS-BF) couvre la période 2017-2020, et se veut être une réponse au double défi sécuritaire et de développement dans la région du Sahel et du Nord.

Agence d’information du Burkina

PZ/no/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here