Burkina-Coopération-Projet-Soutien

Burkina : une agence française veut réduire la pauvreté de 10 mille ménages à Ouagadougou

Ouagadougou, 14 sept 2020(AIB)- L’Agence française de développement(AFD) a signé jeudi passé, deux conventions d’un montant total de 7,87 milliards de FCA avec le gouvernement afin de réduire la vulnérabilité de 10 mille ménages des zones péri-urbaines de la capitale burkinabè et lutter contre la Covid-19.

Le projet filet mis en œuvre par le ministère en charge de la Solidarité depuis 2016 au profit des populations vulnérables en milieu rural, s’étendra désormais aux zones non loties de Ouagadougou pour 48 mois, précise le journal public.

Selon Sidwaya, l’AFD et les autorités burkinabè ont signé jeudi passé, deux conventions de financement d’un montant de 7,87 milliards de FCFA dont la première phase s’élève à 5 milliards 900 millions de FCFA toucheront dix mille ménages soit environ 60 mille personnes et la seconde avec 1 milliard 98 millions de FCFA pour la lutte contre la Covid-19 au Burkina.

Selon la ministre en charge de la Solidarité nationale, Laurence Ilboudo/Marshal, l’accompagnement de la France est un plaidoyer de deux ans, qui vise à réduire la vulnérabilité des femmes dans les zones- urbaines de la capitale politique.

«Le projet va toucher 10 mille ménages soit à peu près 60 mille personnes dans ces zones qui concentrent un grand nombre de femmes vulnérables [….] et veiller à une bonne alimentation des enfants et d’elles-mêmes », a-t-elle précisé.

L’ambassadeur de la France au Burkina , Jean Luc Hallade, a expliqué que le geste de son pays constitue une action de solidarité envers des populations qui sont les oubliés des projets de développement «traditionnellement» financés par l’AFD.

Le second soutien de l’Agence française au Burkina consistera à financer les mesures sociales relatives à la pandémie de la maladie à coronavirus notamment la gratuité de l’eau dans les bornes fontaines.

Agence d’Information du Burkina

NO/ATA/AK

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here