Burkina-Monde-Terrorisme

Attentats du 11 septembre, point tournant du terrorisme contemporain

Ouagadougou, 11 septembre 2020(AIB)-Les attentats-suicides du 11 septembre 2001 ayant tué près de 3000 personnes aux Etats-Unis, marquent un tournant décisif de l’ère du terrorisme contemporain.

Le 11 septembre 2001, les attentats orchestrés par le groupe terroriste Al-Qaïda contre le World Trade Center et le Pentagone aux Etats-Unis, ont provoqué la mort de près de 2 753 personnes.

Ces attentats les plus meurtriers, jamais commis sur le sol américain, ont marqué un tournant majeur dans l’avènement du terrorisme contemporain.

Ils ont surtout marqué la multiplication des attentats-suicides et la volonté manifeste des groupes terroristes de célébrer leurs ‘’martyrs’’, grâce à l’hypermédiatisation.

D’autres attentats violents sont survenus après ces tristes évènements aux quatre coins de la planète.

Il s’agit entre autres de l’attentat de Bali dans le quartier touristique de Kuta, en Indonésie, le 12 octobre 2002 faisant 202 morts et 240 blessés.

En Russie, la prise d’otages du théâtre de Moscou du 23 au 26 octobre 2002 qui a causé la mort de 130 morts.

En Algérie, le 11 avril 2007, l’attentat d’Alger fait 33 morts et plus de 200 blessés.

Le 14 juillet 2016 à Nice, le jour de la fête nationale française, 86 personnes ont été tuées et 286 autres blessées, par un camion-bélier.

Le 8 janvier 2015, Boko Haram attaque la ville de Baga au nord du Nigéria, tuant au moins 200 personnes.

Le 18 janvier 2017, un attentat à la voiture piégée fait plus de 50 morts à Gao au Mali

Le 15 janvier 2016, attentats à Ouagadougou faisant 30 morts revendiqués par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)

Le 6 décembre 2015, sur une île du lac Tchad, des attentats revendiqués par Boko Haram font 30 morts, dont les trois terroristes, parmi la population civile et plus de 80 blessés.

Le 11 juin 2020, à Kafolo, près de la frontière burkinabé, des djihadistes attaquent un poste frontière et tuent une dizaine de soldats ivoiriens

Agence d’Information du Burkina

PZ/ATA/AK

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here