FOOT-BUR-SPORT-FBF-PASSATION

Lazare Banssé prend le bâton de commandement de la FBF

Ouagadougou, 10 sept. 2020 (AIB) – Le président élu de la Fédération burkinabè de football (FBF) Lazare Banssé a pris fonction jeudi à Ouagadougou au cours d’une cérémonie de passation de charge présidée par le directeur exécutif de l’Union des fédérations ouest-africaines de football de la zone B (UFOA-B), Boureima Balima, a-t-on constaté.

Lazare Banssé en prenant fonction a tout de suite prôné « le rassemblement et l’union » pour les quatre années qu’il va passer à la tête de la faîtière du football burkinabè.

« Je veux être le président de tous. Je serai le président de tous », a déclaré d’entrée de jeu, le président nouvellement installé Lazare Banssé, poursuivant que « c’est un sentiment de joie, un honneur pour moi aujourd’hui pour pouvoir présider aux destinées de la FBF ».

Il dit mesurer les tâches qui l’attendent et pense « qu’ensemble avec tous les acteurs de notre football, nous allons y arriver. Nous appelons au rassemblement, à l’union pour que nous construisons notre football ensemble pour engranger de grandes victoires, non seulement pour nos clubs mais surtout aussi pour nos Etalons du Burkina. Nous avons besoin  de tout le monde. C’est le premier défi qui m’attend : rassembler, unir ».

A cet effet le président Banssé a mis un comité exécutif de 21 membres pour parvenir à ses objectifs. Il dit n’avoir jamais eu autant de fierté plus qu’aujourd’hui, à être un amoureux du ballon rond. « Je vais travailler à lui donner ses lettres de noblesse, en unissant les acteurs autour des mêmes objectifs, pour donner naissance à une fédération forte, et victorieuse », a-t-il renchéri.

Le nouveau président annonce qu’il n’hésitera pas à faire appel à des personnes venant d’horizons différents, du secteur public ou privé, des entreprises comme des associations pour apporter leur pierre à la « vision ».

Lazare Banssé n’a pas oublié de faire un clin d’œil à son challenger Amado Traoré qui a excusé son absence lors de cette cérémonie de passation. « Je remercie Amado Traoré, mon ainé, candidat du programme « Action vitale » pour son fair-play et surtout pour son engagement au profit du football depuis plusieurs années. Mes portes lui sont ouvertes et sa contribution à la construction de notre football sera pris en compte », a-t-il dit.

Le colonel Yacouba Ouédraogo, Mory Sanou et Abdoul Karim Baguian dit Lota et d’autres figures de proue du camp adverse à Banssé ont tous marqué de leur présence à la cérémonie.

Les chantiers pressants qui attendent l’équipe Banssé

Le championnat national est l’activité phare du comité exécutif de la FBF et son démarrage est imminent, puisque prévu pour ce samedi 18 septembre. L’équipe Banssé devra tout mettre en œuvre pour imprimer sa marque.

«Le championnat intervient malheureusement dans un contexte de covid-19. Le bureau précédent a déjà pris un certain nombre de mesures pour apporter un soutien aux clubs. Donc il faudra que nous puissions regarder de ce côté-là pour apporter toujours le soutien qu’il faut de la FBF aux clubs pour qu’enfin nous puissions avoir des clubs qui se réalisent au niveau africain», s’est prononcé Lazare Banssé.

Mais pour lui «il n’ y a pas que le championnat. Le championnat c’est une étape pour désigner le champion, mais il faut aussi que ceux qui représentent notre football puissent rayonner au niveau international. Ce sera une de nos tâches premières».

Le président Banssé avait également pris un certain nombre d’engagement et porté des convictions fortes pour «faire du Burkina Faso, une grande nation de football». Il rassure que c’est «une exigence absolue».

L’ambition du nouveau locataire du centre technique national de la FBF «est de perpétuer l’excellence enclenché par mon prédécesseur en forgeant par l’engagement  de tous et notre travail un environnement nous permettant de nous occuper des domaines fondamentaux de notre football : son organisation, l’offre en infrastructures et équipements, les ressources humaines, la gestion de la relève, l’environnement du footballeur et le football féminin».

Il y a également que le nouvel homme fort de la FBF avait promis doubler les subventions, une fois élu.

Hommage rendu à Sita Sangaré

Le président Banssé a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, le colonel Sita Sangaré qui a passé  huit ans à la tête de la FBF. «Il a fait un travail exceptionnel reconnu de tous au plan national et international. Il a hissé le football burkinabè à un niveau jamais égalé dans son histoire», a témoigné M. Banssé, rappelant la médaille d’argent des Etalons A à la CAN 2013, et celle de bronze à la CAN 2017 et la victoire des Etalons juniors aux jeux africains de 2019, sans oublier la victoire des U17 burkinabè au tournoi de Rezé en France.

« Votre charisme, votre probité et votre leadership avérés vous ont valu une reconnaissance au niveau de la CAF et de la FIFA», a clamé Lazare Banssé. En effet Sita Sangaré est membre du comité exécutif de la CAF et est membre de la commission développement au niveau de la faîtière du football mondial, la FIFA.

«Tout le bien que l’on dit de vous au sein de ces structures témoigne de la qualité de vos apports qui honore le Burkina Faso», a mentionné Lazare Banssé, espérant voir un jour le colonel Sangaré au perchoir de la CAF.

Le président Banssé a offert un Etalon de bronze comme cadeau à son prédécesseur Sangaré, et un autre cadeau emballé pour sa femme. L’Association des journalistes du Burkina (AJSB) a également offert un cadeau au président Sangaré pour la bonne collaboration avec les hommes de médias.

Le directeur exécutif de l’UFOA-B, Boureima Balima a également témoigné sa gratitude à l’endroit du colonel Sangaré pour son influence pour sa nomination à ce poste sous-régional du football africain.

M. Balima s’est dit satisfait de «voir toute la famille du football burkinabè réunie».
Lazare Banssé qui a succédé à Sita Sangaré est le 15e président de l’histoire du football burkinabè depuis Maxime Ouédraogo en 1960.

Voici le nouveau comité exécutif de la FBF

-Président : Lazare Banssé

-1er vice-président chargé des commissions permanentes et ad’ hoc : Ibrahim Yanogo

-2e vice-président chargé des ligues régionales : Issa Sidibé

-3e vice-président chargé de la sécurité et des compétitions : Rasmané Semdé

-4e vice-président chargé des finances : Idrissa Kafando

-Chargé de la commission centrale des arbitres Boureima Zio

-Chargé de la commission audit interne :Abdouramane Ouattara

-Chargé de la commission médicale : Alain Traoré

-Chargé de la commission protocole : Abdoulaye Zongo

-Chargé de la commission juridique et d’octroi de licence des clubs : Sibiri Jean Claude Ramdé

-Chargé de la commission statut et transfert des joueurs : Hallassane Ouédraogo

-Chargé de la commission communication, marketing et sponsoring : Salifou Guigma

-Chargé de développement FIFA Forward : Moussa Dahani

-Chargé du football de masse et diversifié : Daniel Gandéma

-Chargé des infrastructures : Dénis Compaoré

-Chargé de la sécurité : William Combary

-Chargé de la coopération régionale et internationale : Bertrand Kaboré

-Chargée du développement du football féminin : Isabelle Tall

-Chargée des affaires sociales, de la solidarité et de la reconversion des joueurs : Haïbata Niampa

-Chargé du suivi du programme et des projets : Moustapha Degtoumda

-Chargé de la normalisation des écoles et centres de formation et de la relève : Raymond Dagba
Agence d’information du Burkina (AIB)
AS/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here