Burkina-Technologie-Numérique-Salon

«L’intelligence artificielle est importante pour le Burkina Faso», Premier ministre

Ouagadougou-8 sept-2020 (AIB)-Le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré a déclaré mardi que l’intelligence artificielle est importante pour son pays, notamment dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

«L’intelligence artificielle […] est importante pour les pays comme le Burkina Faso, dans les domaines comme l’éducation, la santé, le commerce, les assurances, les banques et finances, l’agriculture, l’élevage et l’environnement», a affirmé mardi le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré.

Le chef du gouvernement s’exprimait à l’ouverture de la 16e édition de la semaine du numérique (SNI), placée sous le thème : «Intelligence artificielle : opportunités et défis».

  1. Dabiré a indiqué que l’intelligence artificielle permet aux entreprises de hautes technologies de renforcer leur efficacité et leur compétitivité.

Elle a permis également de faire des avancées dans la lutte contre le cancer et le sida et d’améliorer le système de sécurité des véhicules, a ajouté Christophe Dabiré.

Le Premier ministre a aussi relevé la nécessité de créer et d’adapter les innovations numériques aux exigences de l’environnement.

«L’intelligence artificielle, en tant que réalité de notre temps, mérite que nous nous en approprions autant que possible, afin d’anticiper sur les opportunités et les risques possibles qui lui sont associés», a recommandé Christophe Dabiré.

Selon le dictionnaire Larousse, l’intelligence artificielle est l’ensemble de théories et techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables d’imiter l’intelligence humaine.

La semaine du numérique (SNI) se tient du 08 au 10 septembre 2020 à Ouagadougou.

Le président du comité d’organisation de la SNI, Kisito Traoré a expliqué que cette fête du numérique est une vitrine du donner et du recevoir pour les jeunes.

Il a annoncé que cette édition de 2020 marquée par le contexte de Covid-19, sera ponctuée entre autres par des visites, des expositions, des formations et des conférences en ligne.

M Traoré a également signalé que la SNI sera couronnée par une nuit des TIC, une soirée de l’excellence pour récompenser les meilleurs sites web et les stands en ligne.

«J’invite les citoyens burkinabè à s’approprier l’ensemble des activités de cet évènement national afin d’apprendre et d’acquérir des connaissances» a-t-il ajouté.

Lancée en 2005, la SNI se veut une vitrine de promotion et de vulgarisation du numérique pour le bien-être des populations du Burkina Faso.

Agence d’Information du Burkina

PZ/NO/ATA/AK

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here