Burkina Faso-Presse-Revue

Economie et politique dominent la Une des journaux burkinabè

Ouagadougou, 4 sept. 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè abordent ce vendredi divers sujets dont ceux relatifs à la politique, à la coopération et à l’économie.

«Mévente dans les industries: Commerçants et industriels à la recherche de solutions», arbore le quotidien national Sidwaya, dans sa rubrique ‘’Economie et Finances’’.

Le journal rapporte que le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a organisé, hier jeudi à Ouagadougou, le premier conclave entre industriels et commerçants pour trouver des solutions aux difficultés d’écoulement des produits de l’industrie burkinabè.

A ce propos, Aujourd’hui au Faso (privé) signale que c’est le  Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré qui a présidé la cérémonie officielle d’ouverture de la rencontre placée sous  le thème: «Industrie et commerce: quelle synergie pour l’émergence de l’économie du Burkina Faso ?».

Pour sa part, le quotidien privé Le Pays fait remarquer que l’objectif de la rencontre est de «trouver des solutions durables à l’écoulement des produits made in Burkina, tout en respectant les différents accords signés et ratifiés par le pays».

En politique, le même journal parle des élections couplées de novembre 2020, publiant «la liste des partis et formations politiques autorisés à présenter des candidatures».

Parlant de la liste, Aujourd’hui au Faso renseigne que «143 partis, 3 formations politiques et 15 regroupements d’indépendants (sont) autorisés à compétir».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privé, il informe à travers sa rubrique ‘’Une Lettre pour Laye’’ que Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) va se faire investir le dimanche prochain à Bobo-Dioulasso.

Le même journal  revient sur la coopération sino-burkinabè, mentionnant «de bons résultats pour le Burkina et une amitié retrouvée pour la Chine».

A ce sujet, Sidwaya met en exergue : «Les projets passés en revue», là où Le Pays laisse lire : «Deux ans après, les deux pays font le point».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here