Niger : Issouffou se réjoui de l’admission de Fadji Maina à la Nasa

Koudougou, 03 sept. 2020 (AIB)-Le président Mahamoudou Issoufou s’est réjoui mercredi, de l’admission de la première Nigérienne (Fadji Zaouna Maina, 29ans) au sein de la prestigieuse agence américaine de l’aéronautique et de l’espace (NASA).

«J’ai eu ce mercredi, un entretien téléphonique avec Dr Fadji Maina, brillante scientifique et 1ère femme nigérienne à débuter une carrière à la NASA. J’ai tenu à la féliciter et à l’encourager. Son parcours est une fierté nationale qui doit servir de modèle à la jeunesse nigérienne », a écrit le président Mahamoudou Issoufou sur son compte Twitter.

La jeune femme de 29 ans a passé son premier jour à la NASA en tant que scientifique de la Terre, le 27 août dernier.

Pour elle, il s’agit d’un message pour de nombreuses filles nigériennes et africaines, afin qu’elles se rendent compte qu’elles aussi ont leur place dans la communauté scientifique.

«Les chances pour une fille comme moi née et élevée à Zinder (Niger) de devenir scientifique dans une institution bien connue comme la NASA sont presque nulles. J’ai repoussé les limites, j’ai rendu cela possible et j’ai rendu tout un pays fier», a fait savoir Dr Fadji Maina.

Elle a émis le vœu que son parcours inspire la future génération. « À celle-ci, j’aimerais dire: « vous êtes capables de tout ». C’est avec la science qu’on développera notre cher pays, le Niger », en est-elle convaincue.

Avant d’intégrer la NASA, Dr Fadji Maina travaillait dans le domaine de l’hydrogéologie au Lawrence Berkeley National Laboratory (USA). Elle utilise un modèle informatique pour étudier les effets du changement climatique sur la durabilité des ressources en eau et prédire les besoins futurs.

La nigérienne étudie également les effets potentiels de la sécheresse dans le Sahel.

Elle plaide également pour une réponse organisée portant sur les questions de l’éducation des jeunes filles et du planning familial, de l’augmentation de la production agricole ainsi que de la sécurité des biens et des personnes.

Agence d’information du Burkina

DS/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here