Mali-Politique-Junte-Nomination-ex-président-hospitalisation

Mali : La junte fait des nominations, l’ancien président Kéita admis à l’hôpital

Ouagadougou, 2 septembre 2020 (AIB)-La junte au pouvoir au Mali depuis le 18 Août dernier a procédé ce mercredi à plusieurs nominations au moment où l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta était admis à l’hôpital.

Le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), au pouvoir au Mali depuis le 18 Août dernier, a nommé ce mercredi, deux civils conseillers du chef de la junte, le colonel Assimi Goita.

Le consultant Cheick Oumar Traoré, est nommé conseiller spécial du chef de la junte, chargé de l’information et de la communication.

Le docteur Youssouf Coulibaly, est nommé conseiller spécial du chef de la junte, chargé des affaires juridiques.

Du côté des militaires, c’est le général Souleymane Doucouré, l’ancien patron de l’actuel porte-parole de la junte le colonel Ismaël Wagué qui devient secrétaire général du ministère de la Défense.

Un nouveau chef d’état-major général des armées a été également nommé en la personne du général Oumar Diarra.

La junte a aussi procédé à des changements à d’autres postes clés de l’armée et des renseignements généraux.

Ces nominations interviennent alors que l’ancien président renversé Ibrahim Boubacar Kéita se trouve depuis mardi soir dans une clinique de Bamako.

Une série de contrôles médicaux a commencé, notamment des radios. IBK devrait, selon ses proches, retourner chez lui dans l’après-midi de ce mercredi.

Cependant, selon une autre source proche de la clinique qui s’est confié à RFI, l’état de santé du président déchu âgé de 75 ans, pourrait finalement nécessiter une hospitalisation de plusieurs jours et des soins appropriés.

Agence d’information du Burkina

Wis/ata

Source : RFI

Photo : Ebène Magazine

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here