Burkina-Justice-Fraude-Or-ContreExpertise

Suspicion de fraude d’or au Burkina : la contre-expertise a débuté ce vendredi

Bobo-Dioulasso, 28 août 2020 (AIB) – L’équipe d’experts chargée de mener la contre-expertise dans le cadre du dossier portant sur une suspicion de fraude d’or (affaire charbon fin), a débuté son travail vendredi, a appris l’AIB.  

L’équipe d’experts commise pour déterminer la teneur exacte d’or et de matières précieuses, dans le cadre de l’affaire charbon fin, a commencé son expertise le 28 août au port sec de Bobo-Dioulasso.

En fin novembre 2018, 600 sacs contenant chacun une tonne de charbon fin avec des teneurs en or et en argent, ont été saisis à Bobo-Dioulasso, alors qu’ils étaient sur le point d’être exportés vers le Canada.

Le procès débuté en aout 2019 contre douze personnes physiques et morales dont la société IAMGOLD Essakane, Bolloré transports et logistics et des cadres de l’administration publique burkinabè pour des faits de fraude en matière de commercialisation de l’or et d’autres substances précieuses, a connu plusieurs épisodes.

Les résultats de la contre-expertise seront reversés à la justice pour la poursuite de ce dossier qui fait couler beaucoup d’encre et de salive au sein de la classe politique et de l’opinion nationale.

Agence d’information du Burkina

AD-FO/ata/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here