Zondoma

Journée nationale de l’arbre : Plus de 400 plants mis en terre à Gourcy

Gourcy, (AIB) – Le Haut-commissariat de la province du Zondoma, a présidé, le vendredi 21 aout 2020 à Gourcy, de la deuxième édition de la Journée de l’arbre.

La province du Zondoma ne veut pas restée en marge de la deuxième édition de la Journée de l’arbre lancée par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. C’est la cour du haut-commissariat et la résidence du premier responsable de la province qui ont servi de site pour une plantation d’arbres, le vendredi 21 aout 2020. L’activité a mobilisé toutes les couches socio professionnelles venues des cinq communes du Zondoma.

Le Secrétaire général de la province, Inoussa Dianda, qui représentait le Haut-commissaire, a indiqué que l’activité s’inscrit dans le cadre de la deuxième édition de la journée de l’arbre lancée le 8 aout 2020 à Banfora par le chef de l’Etat sous le  thème «Arbre, santé et résilience climatique». Au nom du haut-commissaire, il a traduit sa reconnaissance aux participants à cette journée de reboisement dont la mobilisation témoigne, selon lui, de l’importance qu’ils accordent à l’arbre et à la restauration de l’environnement. «Toute espèce  plantée est un investissement pour les générations présentes et futures»  a déclaré M. Dianda.

Le représentant du Haut-commissaire a rappelé la nécessité d’agir en faveur de la restauration et de la protection de l’environnement fortement menacé  par l’action de l’homme et les effets du changement climatique.  Pour clore son propos, le président de la cérémonie a lancé un appel aux maires de communes pour la création et l’aménagement de forêts villageoises et communales en vue d’accompagner la mise en œuvre de cette nouvelle vision du gouvernement. Avant l’opération proprement dite de reboisement, les participants ont eu droit à une démonstration exécutée par les techniciens du service de l’environnement.

Au total, ce sont 400 plants composés d’espèces locales comme le baobab, le karité, le neem, le néré, le caïcédra, le moringa, etc. qui ont été repiqués. En plus de cela, chaque responsable de structures a eu droit en repartant  à quelques arbres dont il a la responsabilité de planter et d’entretenir dans ses locaux. Selon le directeur provincial de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique du Zondoma, Sam Jean Boussé, un accent particulier sera mis sur la protection du site de reboisement grâce à des grilles fournies par une association de la place. 78 000 plants sont attendus au niveau provincial pour cette campagne de reforestation à en croire les responsables de l’activité.

 Aziz KIEMDE

 (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here