LE MONDE EN BREF DU LUNDI 24 AOÛT 2020

 

BAMAKO – La junte qui a pris le pouvoir en début de semaine au Mali a annoncé dimanche soir une transition de trois ans dirigée par un militaire, et a accepté de libérer le président déchu Ibrahim Boubacar Keïta, qu’elle détient depuis mardi.

 

MINSK – Les partisans de l’opposition bélarusse se sont mobilisés en masse à Minsk contre le président Alexandre Loukachenko pour le deuxième dimanche consécutif, maintenant la pression après deux semaines d’un mouvement de protestation historique pour dénoncer une élection présidentielle contestée.

 

– Alexandre Loukachenko a été montré dimanche soir arrivant, en gilet pare-balle et un fusil d’assaut Kalachnikov à la main. « Ils se sont enfuis comme des rats », lance le président bélarusse, dans une autre vidéo tournée lors d’un survol en hélicoptère des manifestations de Minsk, où quelque 100.000 personnes sont descendues dans la rue dimanche.

 

– Des dizaines de milliers de Lituaniens se sont donné la main dimanche pour former une chaîne humaine de solidarité, longue de 30 kilomètres, avec les protestataires au Bélarus voisin.

 

SEOUL – De nombreux pays, à l’image de la Corée du Sud, durcissent les restrictions et les contrôles aux frontières par crainte d’une nouvelle vague de Covid-19, qui pourrait être favorisée par le retour des vacanciers, comme en Italie ou en Autriche.

 

LIMA – Une bousculade dans une discothèque de Lima au Pérou a provoqué samedi soir la mort d’au moins 13 personnes qui tentaient de fuir la police, venue faire respecter le couvre-feu imposé en raison du Covid-19. Parmi les 13 personnes décédées, onze ont été testées positives au Covid-19 post-mortem dimanche.

 

NEW DELHI – L’Inde, deuxième nation la plus peuplée de la planète, a franchi dimanche le seuil des trois millions de cas recensés de Covid-19, un chiffre jugé largement sous-estimé.

 

VIENNE – L’instauration samedi par Vienne de strictes contrôles sanitaires à la frontière slovène en raison du coronavirus a provoqué d’immenses encombrements jusqu’à dimanche midi, les vacanciers ayant patienté à certains endroits pendant dix heures cette nuit, selon la police.

 

LOS ANGELES – Près de 240.000 personnes ont été évacuées pour échapper aux incendies qui ravagent la Californie, dont les autorités ont reçu, ces dernières heures des renforts en hommes et en matériel, avant une possible nouvelle série d’orages.

 

LA HAVANE – La tempête tropicale Laura, qui devrait devenir un ouragan mardi, a atteint Cuba dans la nuit de dimanche à lundi après avoir fait au moins 12 morts en Haïti et en République dominicaine, alors que l’ouragan Marco se dirige vers le sud des Etats-Unis.

 

ABIDJAN – Le climat restait tendu dimanche en Côte d’Ivoire au lendemain de violences ethniques qui ont fait au moins deux morts dans le sillage de la candidature du président Alassane Ouattara à un troisième mandat, que ses adversaires jugent inconstitutionnel.

 

MONTREAL – Plus d’un millier de personnes ont manifesté dimanche à Québec contre le port du masque à l’école, obligatoire à partir de 10 ans dans les établissements de la province francophone.

 

TEL AVIV – Des milliers d’Israéliens et Israéliennes ont observé dimanche une grève pour dénoncer les violences sexuelles contre les femmes après le viol présumé d’une adolescente par 30 hommes, une affaire qui secoue le pays.

 

SAO PAULO – « J’ai envie de te fermer la gueule à coups de poing ». Le président brésilien Jair Bolsonaro a menacé dimanche un journaliste qui l’interrogeait sur des chèques de 22.000 dollars qu’aurait reçu sa femme d’un sénateur, au coeur d’une affaire de détournement présumé de salaires.

 

STRASBOURG (France) – Les parents, l’oncle et la tante d’une adolescente musulmane bosniaque qui l’ont violemment frappée et tondue à Besançon, dans l’est de la France, parce qu’elle fréquentait un chrétien d’origine serbe, « seront reconduits à la frontière car ils n’ont rien à faire sur le sol national », a assuré dimanche le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

 

LISBONNE – Insubmersible Bayern. Munich a assumé son statut de géant du football dimanche à Lisbonne pour mettre fin au rêve du Paris SG et décrocher sa sixième Ligue des champions (1-0). Le sacre d’un habitué de la compétition, sans partage pour les ambitions du nouveau venu parisien. « On a laissé notre cœur sur le terrain », a commenté Thomas Tuchel, l’entraîneur du PSG, battu.

 

– Il a touché du doigt son rêve, et l’occasion de s’affirmer au niveau de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo, mais Neymar n’a pas été décisif lors de la finale de la Ligue des champions, perdue dimanche par le Paris SG contre le Bayern (1-0) à Lisbonne.

 

– A Paris, les chants de supporters masqués ont résonné dans un Parc des Princes presque vide, restrictions liées au Covid-19 obligent. Autour, tout au long du match, des échauffourées ont eu lieu entre les forces de l’ordre qui ont utilisé des gaz lacrymogènes et des supporters armés de pétards et de feux d’artifice. Après le match se sont produit des heurts vers les Champs-Elysées où des véhicules ont été incendiés, des vitrines cassées et des magasins vandalisés. Plus de 80 personnes ont été interpellées.

(afp)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here