Le Haut-commissaire (au milieu) en compagnie et Issa Ouédraogo, responsable de l'entreprise artisanal Song-Taaba (à droite).

Burkina-Mine-Orpaillage-Reboisement

Balé: Des orpailleurs se rachètent avec un reboisement de 3 mille plants à Fara

Boromo, (AIB)-Les orpailleurs dont l’activité menace gravement le couvert végétal dans la province des Balé, ont mis en terre le 16 août 2020, près de 3000 plants dans la commune de Fara, a constaté l’AIB.

Pour se racheter, les orpailleurs de l’entreprise d’exploitation artisanale Song-Taaba intervenant dans la commune rurale de Fara, ont organisé samedi 16 août dans le village de Karaba à une dizaine de km de Fara la 5e édition de leur journée de reboisement en présence des autorités provinciales et communales.

Les populations sorties nombreuses pour la circonstance, ont mis en terre plus de 3 mille plants utilitaires avec l’appui technique des agents forestiers.

Les populations sont sorties nombreuses pour le reboisement.

Selon M. Issa Ouédraogo, responsable du site artisanal, en tant que fils de paysans, il est de leur devoir de sécuriser la terre pour les générations futures.

«Quelle que soit l’activité que l’on mène, la terre qui nous nourrit mérite aussi notre bienveillance», a-t-il dit.

C’est pourquoi chaque année dans chaque zone d’exploitation de leur entreprise, les orpailleurs s’évertuent au reboisement.

Le Haut-commissaire de la province Yaya Sanou, participant au reboisement a salué la pertinence de cette activité qui s’inscrit selon lui dans la vision de la politique environnementale du gouvernement qui d’ailleurs a fait de chaque 8 août, la journée nationale de l’arbre.

D’après lui, cette initiative est surtout comme elle émane des orpailleurs dont l’amour pour l’or prime sur les questions écologiques.

Issa Ouédraogo et son entreprise ne sont pas des inconnus dans la province des Balé.

En 2015, il fut décoré à la faveur de la fête nationale à Gaoua comme chevalier de l’ordre national avec agrafe environnement.

Le maire de la commune de Fara a également reconnu les mérites de l’homme pour son accompagnement du conseil municipal en infrastructures diverses au bénéfice des populations.

La province des Balé est une zone à fort activité d’orpaillage. L’impact négatif sur le couvert végétal est visible dans les zones d’extraction.

Agence d’information du Burkina

Obkiri MIEN

AIB Boromo

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here