Le collège d’enseignement technique et de formation professionnelle de Sapouy ouvrira ses porte la rentrée prochaine.

Ziro : De nouvelles infrastructures éducatives pour la commune de Sapouy

Sapouy, (AIB)-Près d’un demi-milliard de FCFA ont été investis dans la suppression des classes sous paillotes des villages de Souly et de Tiagao et dans la construction du collège d’enseignement technique et de formation professionnelle de Sapouy, a constaté le ministre Stanislas Ouaro, le mardi 18 août 2020.

A la tête d’une forte délégation, le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro a visité le mardi 18 août 2020 dans la commune de Sapouy, trois établissements scolaires.

Le ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales vient de supprimer les classes sous paillote des écoles des villages de Souly et de Tiagao dans la commune de Sapouy.

Après 20 ans d’existence, l’école de Souly vient d’effacer ses classes sous paillote avec la réalisation de ce bâtiment.

En effet, deux bâtiments flambants neufs, entièrement équipés et électrifiés, des latrines et des forages ont été réalisés dans ces villages par le ministère avec l’appui financier de la République populaire de Chine.

Les populations ont manifesté leur joie et traduit leur reconnaissance au ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro pour la concrétisation de sa promesse faite, lors de la journée de l’excellence à l’école primaire organisée à Sapouy en 2019.

Elles ont aussi rendu un vibrant hommage à la députée Reine Sakandé pour ses efforts de plaidoyer.

«Depuis près de 20 ans, je tapais à toutes les portes pour la construction de l’école de mon village. C’est maintenant chose faite avec le ministre Ouaro. Que de bénédictions sur lui », dixit le chef du village de Souly, Boukary Koanda.

Le chef du village de Tiagao, Lassani Nignan, a pour sa part remercié le gouvernement pour le désenclavement de son village et la normalisation de leur école à six classes avec la construction du second bâtiment. Il a par ailleurs plaidé pour la construction d’un lycée.

Très content de la forte mobilisation des populations, le ministre Ouaro a promis la construction d’un second bâtiment de trois classes à Souly.

Le ministre Ouaro a inscrit la réalisation d’un second bâtiment à Souly dans son programme de normalisation des écoles.

Il a saisi l’occasion pour sensibiliser les parents à inscrire massivement les enfants à l’école.

«Au cours de l’année scolaire 2019-2020, nous avons fait face à trois grands défis : sécuritaire, sanitaire et la fronde sociale. Malgré tout, nous avons amélioré les performances scolaires», a soutenu le ministre de l’éducation.

C’est pourquoi, il a rendu un hommage particulier aux enseignants et aux encadreurs pour les résultats engrangés. Une mention spéciale a été faite aux Forces de défense et de sécurité pour les différents sacrifices consentis.

La visite du ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales s’est poursuivie au tout nouveau collège d’enseignement technique et de formation professionnelle de Sapouy.

Ce collège qui a connu sa première phase de construction terminée, comprend deux grands bâtiments abritant le génie électrique, l’administration et les gestionnaires des ateliers.

Les constructions d’écoles sont désormais accompagnées de réalisations de forage.

Un forage à haut débit a été aussi réalisé. Près de 500 000 000 F CFA, ont été mobilisés pour la réalisation de ces bâtisses. L’acquisition du matériel pour le début des cours la rentrée prochaine, est en cours, a fait savoir le ministre.

Agence d’information du Burkina

Yassine SIENOU

AIB-Ziro

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here