Niger/France-Sécurité-Humanitaire

 

Niger : Une stèle sera érigée à la mémoire des six Français et des deux Nigériens tués à Kouré

NIAMEY, 19 août 2020(ANP) – Un stèle sera érigée dans la zone touristique de Kouré (80km à l’est de Niamey) à la mémoire des six Français et des deux Nigériens, tués lors de l’attaque terroriste menée le 09 août dernier dans cette localité du Niger.

L’annonce a été faite ce mercredi 19 août 2020 par le président de l’ONG ACTED, qui emploie les huit (8) humanitaires tués, M. Bertrand Gallet à l’issue d’une audience que lui a accordée le Président de la République Issoufou  Mahamadou.

Selon le responsable humanitaire, le Chef de l’Etat nigérien «a montré une réelle compassion sur ce qui s’est passé à Kouré » et « il nous aussi fait part de sa préoccupation en matière de sécurité et surtout de sa volonté de renforcer la sécurité» aussi bien dans cette zone que sur l’ensemble du pays.

C’est au nom de son organisation, a ensuite annoncé M. Bertrand Gallet, qu’il a proposé aux autorités nigériennes «la construction d’un monument sur le site de Kouré, à la mémoire des Français et des Nigériens tués, mais aussi de construire à Niamey plusieurs écoles et dispensaires qui porteraient le nom des victimes» de cette attaque terroriste.

M. Bertrand Gallet a, par ailleurs, indiqué avoir discuté des questions humanitaires avec le Chef de l’Etat nigérien qui «a beaucoup apprécié les actions des humanitaires qui participent au travail de développement du Niger dans les zones difficiles».

«Nous avons constaté une vraie volonté de continuer notre travail, de ne pas se sentir intimidés, d’augmenter les mesures de précaution qui sont déjà très importantes, mais surtout de continuer à aider le Niger à se développer », a-t-il ajouté.

C’est lors d’une excursion touristique dans la zone de Kouré, qui abrite les dernières girafes de l’Afrique de l’Ouest, rappelle-t-on, que les six (6) humanitaires français et leurs deux (2) nigériens ont été tués lors d’une attaque terroriste le dimanche 9 août 2020. Une enquête judiciaire a été ouverte en vue de retrouver et de juger les auteurs de ce forfait, note-t-on.

Précisons que ce mercredi le ministre nigérien de l’Intérieur, Alkache Alhada a annoncé l’arrestation d’un suspect. (ndlr, ajout AIB).

Agence nigérienne de presse (ANP)

SML/KPM/ANP-083 Août 2020

Photo: le parisien.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here