les participants suivant attentivement la communication du formateur Ahmad Tapsoba.

 

Burkina-Société-Chômage-Lutte-Formation-Aviculture

Techniques avicoles : 200 jeunes formés à Kaya

Kaya, (AIB)- 200 jeunes dont des déplacés internes ont bénéficié le jeudi 13 août 2020 à Kaya, d’une formation aux techniques de productions avicoles.

Initialement prévue pour 100 jeunes de la commune de Kaya, la formation en techniques avicoles a finalement concerné 200 jeunes scolaires et non scolaires dont 60 personnes déplacées internes.

Pour le promoteur de l’initiative Julio Lucrèce Bazi, également étudiant et entrepreneur, cette formation entre dans le cadre de l’opération 1500 jeunes formés en techniques avicoles, lancée le 08 août 2020 à Ouagadougou.

Elle vise à « éveiller en chaque jeune, l’esprit d’entrepreneur qui sommeille en lui et lui offrir une opportunité de revenus».

Avec le facilitateur Ahmad Tapsoba, les apprenants, ont appris les techniques d’élevage avicole. Du concept d’élevage à la santé de la volaille en passant par les normes d’équipement, le démarrage d’un projet d’élevage et l’alimentation, le formateur s’est dit satisfait du niveau de réceptivité des apprenants.

Ces derniers, déplorant la brièveté du temps d’apprentissage, se disent tout de même aptes à mettre en œuvre des projets d’élevage à même de les procurer un revenu.

La formation en de Kaya qui s’est tenue simultanément avec celle de Dori, précède celles de Ouagadougou, de Fada, de Ouahigouya, Koudougou, de Bobo-Dioulasso, de Banfora, de Koupéla, deTenkodogo, de Dédougou et de Gaoua.

L’opération 1500 jeunes formés en techniques avicoles a été rendue possible grâce à l’accompagnement financier du mouvement Jeunesse Espoir du Faso (JEFA) à hauteur de 5 millions de francs CFA.

L’étudiant en électrotechnique Julio Lucrèce Bazi, touché par l’engouement autour de son projet, affirme qu’il ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

D’autres sessions de formation seront initiées dans divers domaines d’activités au profit de ses camarades.

Il a promis d’aider les futurs entrepreneurs à écouler leurs produits.

Julio Lucrèce Bazi et ses collaborateurs Stéphane GANON et Moustapha SANDWIDI, ont fait preuve de solidarité avec les personnes déplacées internes à travers une remise de vivres et de non-vivres au site non loin de la cité des forces vives B.

Agence d’information du Burkina

Emil Aboul Razak SEGDA

 

 

 

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here