Burkina-USA-Coopération-Développement-Compact

Le Burkina Faso et les États-Unis et le Burkina Faso signent un deuxième Compact de 450 millions de dollars

Ouagadougou, 13 août 2020 (AIB)-Le Burkina Faso et les Etats-Unis d’Amérique ont signé jeudi à Washington, un deuxième Compact de l’ordre de 450 millions de dollars devant être investis dans le secteur de l’électricité afin de soutenir la croissance au pays des Hommes intègres.

«L’accord d’un Compact de 450 millions de dollars a été élaboré en partenariat étroit avec le gouvernement burkinabè et consistera en des investissements dans le secteur de l’électricité pour élargir et soutenir la croissance économique du Burkina Faso pour les années à venir», indique un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso.

Outre les 450 millions de dollars que le MCC a promis pour ce deuxième Compact, le gouvernement burkinabè s’est engagé à investir 50 millions de dollars dans les projets du pacte, ajoute le communiqué.

«L’investissement combiné de 500 millions de dollars profitera à environ 8 millions de Burkinabè grâce à l’amélioration des infrastructures énergétiques, la capacité de production et la diversification des sources», précise la même source.

«Le MCC est fier de s’associer avec le Burkina Faso, l’une des économies à la croissance la plus rapide d’Afrique, afin de réaliser ces investissements stratégiques pour un développement et une croissance économiques durables. », s’est réjoui son PDG du MCC, Sean Cairncross.

En rappel, le Burkina Faso a bénéficié entre 2010 et 2014, d’un premier Compact de 480 millions de dollars, investis dans l’agriculture, le foncier, la gestion de l’eau, les routes et l’éducation des filles.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

NB: Photo d’archive et d’illustration

Lire le communiqué en intégralité (cliquez)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here