CULTURE-BUR-CHANT-CONCERT

Musique : découvrir le « Belcanto » classique à la Burkinabè le 14 août prochain à Ouagadougou

Ouagadougou, 11 août 2020 (AIB) – Vox Christi Burkina, ce jeune groupe musical qui chante le « belcanto » (beaux chants), organise vendredi au CENASA (20h) un giga concert pour faire découvrir aux mélomanes burkinabè, le classique joué à la burkinabè, a-t-on appris du leader du groupe Narcisse Wendpouiré Wermi.

« Nous invitons les mélomanes burkinabè à venir découvrir ce groupe. Ça sera vraiment une découverte pour beaucoup. C’est un jeune groupe et le type de musique que nous faisons est une nouveauté ici », s’est exprimé M. Wermi.

Professeur de musique confirmé à l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC), Wermi détaille que « nous faisons du chant classique. Nous travaillons les voix pour faire le belcanto et moi-même je compose des chants classiques dans les langues locales (mooré, gourounsi et dioula) ».

C’est un genre musical qui s’apparente à la chorale religieuse « mais on est ouvert. Le chant choral a été beaucoup développé par les structures religieuses. Nous faisons du classique religieux et souvent nous faisons des incursions dans le milieu profane », a-t-il dit.

La principale activité de Vox Christi est l’organisation des concerts pour le moment car « c’est un jeune groupe qui vient de naitre. Nous ne sommes donc pas encore solides pour nous produire à tout moment ou à voyager ».

« Actuellement nous sommes entrain de construire les fondements du groupe. Nous sommes entrain surtout de développer les techniques de chant parce que l’art du chant s’apprend », a-t-il poursuivi.

Les activités du groupe sont à but non lucratif mais lors des concerts « nous demandons des contributions. Les tickets ne sont pas à leur juste valeur. On demande des contributions pour la location de la salle de la sonorisation etc. ».

Narcisse Wermi est le porteur du projet de la création de Vox Christi. « L’idée est née lorsque je faisais mes recherches musicales en Côte d’Ivoire. Quand je suis rentré au Burkina j’ai rassemblé mes amis (filles comme garçons passionnés de musique et de chant) pour qu’on monte ensemble le projet parce que nous aimons chanter et nous faisons de beaux chants », raconte M. Wermi.

« Nous avons pris une année pour travailler afin de mettre les gens au même niveau pour avoir un niveau acceptable pour interpréter un chant classique avant de sortir », précise le professeur de musique.

Créé le 14 octobre 2018, le concert du 14 août sera le 2e du genre pour Vox Christi, après celui du 15 novembre 2019.
Agence d’information du Burkina (AIB)
as/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here