Burkina-Politique-Présidentielle-Législatives-Enrôlement-Couverture

Burkina/Elections : 22 communes sur 351 non enrôlées pour cause d’insécurité

Ouagadougou, 11 Août 2020 (AIB)-L’enrôlement biométrique pour les présidentielle et législatives de novembre 2020, n’a pu se dérouler dans 22 communes sur les 329 pour cause d’insécurité, soit un potentiel électoral de 417 465 personnes, a indiqué lundi la commission électorale.

«Dans le processus lancé le 3 janvier courant, (suspendu le 20 mars, Covid-19 oblige ; et repris le 8 mai), (sur l’ensemble du territoire); seules  22 communes sur les 351 n’ont pu être couvertes pour cause d’insécurité», a indiqué lundi le patron du processus électoral Newton Ahmed Barry.

Parmi ces communes, il a cité entre autres Nassoumbou, Titabé, Tongomayel (région du Sahel) ; Kain (région du Nord), Botou, Tansarga, Logobou (région de l’Est), Dablo (région du Centre-Nord) et Kombori, Sono (région de la Boucle du Mouhoun).

En se fondant sur les données, de l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD), le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) Newton Ahmed Barry a indiqué que ces 22 communes comptent environ 417 465 personnes majeures en 2020.

Le président de la CENI Newton Ahmed Barry, s’exprimait lundi à Ouagadougou au cours d’une rencontre sur le processus électoral avec les responsables de partis politiques et d’organisations de la société civile.

Concernant le bilan de l’opération d’enrôlement biométrique, il a indiqué qu’à la date du 17 juillet 2020, les statistiques brutes étaient de 81,89% de territoire  couvert contre 18% de territoire non couvert.

Les élections présidentielle et législatives couplées sont prévues le 22 novembre 2020 au Burkina Faso.

Agence d’Information du Burkina

GY/NO/WIS

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here