Burkina Faso-Presse-Revue

Attaque terroriste et explosion meurtrière au Liban, dans la presse en ligne burkinabè

Ouagadougou, 8 août 2020 (AIB) – La presse en ligne burkinabè visitée par l’AIB ce samedi, continue de commenter l’explosion meurtrière survenue mardi, dans la capitale du Liban, sans oublier d’aborder l’attaque terroriste perpétrée, la veille, à l’Est du Burkina Faso.

«Commune de Fada N’Gourma: Au moins 20 personnes tuées au marché de bétail de Namoungou», peut-on lire dans la version en ligne du quotidien national Sidwaya.

Selon le journal qui cite des sources locales, des individus armés, sur des motos, ont attaqué hier vendredi, le marché de bétail de Namoungou, localité située à environ 30 kilomètres de Fada N’Gourma (région de l’Est), tuant au moins 20 personnes, en majorité des marchands.

A ce sujet, Lefaso.net, sous le titre : «Région de l’Est : Une vingtaine de morts dans une attaque terroriste à Namoungou», publie un communiqué du gouverneur de la région, le Colonel Saidou Sanou.

Pour sa part, Faso7.net, citant l’Agence d’information du Burkina (AIB), fait remarquer que le gouverneur de la région de l’Est à travers son communiqué a indiqué que des ratissages sont en cours dans la zone de l’attaque.

Quant à Burkina24.com, il publie la réaction du Premier ministre Christophe Dabiré qui s’est dit «profondément attristé face à l’attaque d’une rare violence subie par les paisibles populations de Namoungou».

Sous un autre registre, le même site d’information arbore : «Liban : Le Directeur général  de Mégamonde échappe à l’explosion de Beyrouth», rappelant que le 4 août 2020 a eu lieu une forte explosion au Liban au port de Beyrouth.

Burkina24.com précise qu’au moins 149 morts et 5 000 blessés sont à déplorer, avant de relater que «le Directeur général de la société burkinabè Mégamonde, Nasser Basma, qui était avec sa famille dans un quartier situé entre Beyrouth Est et Beyrouth Ouest, a échappé à l’explosion».

Pendant ce temps, Fasozine.com renseigne qu’au moins quatre Burkinabè ont été blessés dans la double explosion au port de Beyrouth.

Le journal en ligne souligne également que selon une annonce faite le jeudi 6 août 2020 par le gouvernement burkinabè, les locaux du consulat honoraire du Burkina Faso au Liban ont été endommagés dans les explosions survenues mardi dans le port de Beyrouth.

 

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here