Burkina-Covid-19-Réquisition-Protestation-Assurance

Burkina/Lutte contre Covid-19: Les réquisitionnés protestent pour primes impayés, le gouvernement promet régler la question

Ouagadougou, 7 août 2020 (AIB) – Suite à un mouvement d’humour jeudi, des agents de santé réquisitionnés dans la lutte contre la Covid-19, le ministre en charge de la Communication Remis Fulgance Dandjinou a déclaré que des instructions ont été données pour régler la question.

Le ministre en charge de la communication Remis Fulgance Dandjinou a informé jeudi, au sortir du conseil des ministres, qu’un mouvement d’humour a eu lieu le même jour à l’hôpital de Tengandogo pour prime non reçue dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Remis Fulgance Dandjinou reconnait «qu’il y a eu quelques difficultés sur l’arrêté qui devait permettre le paiement, mais il a indiqué que le Premier ministre a donné des instructions pour que ces questions soient rapidement réglées».

Un précédent mouvement d’humour le 5 juin dernier pour la même raison avait entrainé le déplacement du directeur de cabinet du ministère de la Santé sur le site de l’hôpital pour rassurer les agents réquisitionnés.

Selon l’économiste du Faso, la première réquisition qui date du 12 mars, concernait 47 personnes qui officiaient dans le bâtiment 15 de l’hôpital de Tengandogo pour la prise en charge des patients de la Covid-19.

C’est seulement le 21 mars qu’un arrêté signé du Premier ministre officialisait la réquisition de l’hôpital de Tengandogo.

Cette réquisition précisait que «le centre hospitalier universitaire de Tengandogo, ses Ressources humaines, ses bâtiments et l’ensemble de ses infrastructures» sont requis pour le compte du CORUS et cela, jusqu’à la fin de la pandémie.

Et l’arrêté ajoutait que «la réquisition s’étend à tout le personnel sanitaire et administratif nécessaire à la lutte contre la Covid-19».

Mais depuis lors, des difficultés subsistent pour le paiement de ces primes.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here