Burkina-Enseignement-Université-Infrastructures

Burkina: Le ministre Maïga remet les clés de l’Université Thomas Sankara  aux autorités universitaires

Ouagadougou, 6 août 2020 (AIB) – Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga a remis mercredi,  les clés de l’Université Thomas Sankara, à son président, Pr Adjima Thiombiano.

Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur Pr Alkassoum Maïga a officiellement remis, ce mercredi, les clés de l’Unité de Formation et de Recherche en Sciences et Techniques (UFR/ST) et des bâtiments pédagogiques de l’Université Thomas Sankara, à son Président, le Pr Adjima Thiombiano.

La remise a eu lieu sur le nouveau site de l’université, sis à la sortie Est de Ouagadougou.

Le Pr Alkassoum Maïga a également remis au Secrétaire général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) Maguidou Ouédraogo, les clés de certaines œuvres sociales.

Remise officielle des clés

Il s’agit des clés du Centre médical, des cités universitaires (1512 lits et 408 lits) ainsi que de trois véhicules (Une ambulance et deux fourgonnettes) offerts par l’Université d’accueil, Thomas Sankara.

Le Pr Alkassoum Maïga s’est dit satisfait de ce pas de géant conduisant à l’ouverture de l’Université, la rentrée prochaine.

Les bénéficiaires (le CENOU et l’Université) ont promis de se mettre à la tâche pour réussir la prochaine rentrée universitaire.

Créée par décret du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, sous l’appellation Université Ouaga 2, l’université Thomas Sankara porte son nom actuel depuis le 22 juillet dernier.

Il a été baptisé ce jour-là en conseil des ministres du nom de l’ancien président burkinabè Thomas Sankara (1983-1987) qui a révolutionné la mentalité et la société burkinabè.

L’Université Thomas Sankara compte à ce jour, trois UFR parmi lesquels l’Unité de formation et de recherche (UFR) en Sciences économiques et de gestion (UFR/SEG) et l’UFR en Sciences juridiques et politiques (UFR/SJP).

A ce jour, les locaux de l’Université n’étant pas encore opérationnels,  la quasi-totalité de ses cours se déroulent dans les locaux du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO).

L’Université Thomas Sankara est la deuxième Université publique de Ouagadougou après l’Université Joseph KI-ZERBO, du nom du premier agrégé d’histoire de l’Afrique noire.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

Source : DCPM/MESRSI

Photo : DCPM/MESRSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here