Les candidats affichent sérénité à l’entame des épreuves.

Burkina-Education-Baccalauréat-Epreuves

Koudougou : 10 850 candidats à la conquête du baccalauréat

Koudougou, (AIB)-10850 candidats dont 4132 filles ont débuté lundi, les épreuves écrites du baccalauréat, session 2020, a-t-on constaté.

Au Collège Saint Joseph Moukassa de Koudougou, les autorités universitaires et régionales ont donné le top de départ de l’administration des épreuves écrites du baccalauréat dans le Centre-ouest.

Dans ledit établissement, 580 candidats repartis dans deux jurys (151 et 152) ont effectivement débuté, ce lundi 3 août 2020, l’épreuve de philosophie.

Bien avant, Bouda Thérèse, en quête du BAC A4, affichait sa sérénité malgré le contexte particulier dans lequel s’est déroulé l’année académique. « J’ai préparé l’examen un peu difficilement. Avec l’avènement de la Covid-19, on avait relâché avant de reprendre. Cela n’a pas été facile », a fait noter Mlle Bouda.

Les autorités ont encouragé tous les acteurs impliqués dans l’organisation du BAC.

Abdoul Aziz Bonkoungou a dit être prêt psychologiquement, confiant et espère que les sujets porteront uniquement sur les modules dispensées en classe.

Le président de l’Université Norbert Zongo, Pr Frédéric Ouattara a reconnu le contexte difficile dans lequel débutent les épreuves écrites, marqué notamment par le coronavirus, les mouvements d’humeurs des enseignants et des élèves eux-mêmes, et les intempéries dont la saison des pluies.

«On espère que les rattrapages ont permis de terminer l’année académique dans les meilleures conditions et que les candidats ont pu se préparer au mieux pour affronter les épreuves », a affirmé Pr Ouattara.

La gouverneure, Irène Coulibaly, a fait le déplacement pour louer le courage des acteurs impliqués dans l’organisation du BAC et encourager les candidats à affronter l’examen avec sérénité.

Au total, Haut du formulaire

10 850 candidats, toutes séries confondues, sont à l’assaut de leur premier diplôme université dans la région du Centre-ouest. Parmi eux, figurent 4 132 filles et quatre étrangers.

Agence d’information du Burkina

DS/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here