Burkina-Tabaski-Célébration

Tabaski à Bobo-Dioulasso : Les musulmans implorent Allah pour la résolution des crises sécuritaire et sanitaire

Bobo-Dioulasso, 31 juillet 2020 (AIB) – Les musulmans ont imploré, ce vendredi «Allah», lors de la grande prière d’Aïd El Kebir ou  Tabaski à la place Wara-Wara de Bobo-Dioulasso pour la résolution des crises «sécuritaire et sanitaire» que subit le pays.

«En ce grand jour de Tabaski ou d’Aïd El Kebir, nous nous tournons vers Dieu pour solliciter son assistance face à la situation sécuritaire et sanitaire marquée par la Covid-19», a indiqué ce vendredi le président de la communauté musulmane de l’Ouest, Mahama Sanou.

Mahama Sanou s’exprimait à l’issue de la prière de Tabaski qui a drainé des milliers de fidèles sur la mythique place Wara-Wara de Bobo-Dioulasso.

«Que ce grand jour, nous unit tous dans l’intérêt de notre pays», a-t-il indiqué.

La prière a été dirigée par le Grand Imam de Dioulasso Bâ, Siaka Sanou qui après les traditionnelles deux Rakates et la lecture du sermon, a procédé à l’acte du sacrifice du mouton sur place.

Iman Mahama Sanou

Selon Mahama Sanou, «nous venons de célébrer trois grandes dates, celle d’hier était Arafat, jour de prière ; aujourd’hui, c’est Tabaski, la fête du mouton qui est doublée également de la prière de vendredi».

«Nous implorons Allah de nous donner les grâces de ces trois jours bénis, de nous ramener la paix, la quiétude et la résolution de nos soucis», a-t-il affirmé.

Dans le cadre du dialogue inter-religion, l’église catholique était représentée par le curé de la Paroisse Sainte Famille de Tounouma.

«Le message que nous avons à donner aujourd’hui à nos amis les musulmans, c’est que chrétiens et musulmans puissent se tenir ensemble la main dans un dialogue très fraternel et franc pour donner à notre pays ce dont il a le plus besoin qui est la cohésion sociale, la sécurité, l’unité, la paix et la santé», a indiqué l’Abbé Bakary Jean Prospère Sanou.

Il a formulé «le vœu que le bélier immolé par chaque musulman, ce jour, accorde à notre pays, ses grâces et surtout les valeurs morales et spirituelles».

Au nom de l’ensemble des fidèles de l’Archidiocèse de Bobo-Dioulasso, l’Abbé Bakary Jean Prospère Sanou a également formulé «les vœux de bonne et heureuse fête de l’Aïd El Kebir à l’ensemble de tous les musulmans».

«Qu’Allah le tout puissant, le miséricordieux, les bénisse, bénisse notre pays. Bonne fête à tous», a-t-il indiqué.

La prière de Tabaski à la place Wara-Wara s’est déroulée en présence du gouverneur de la région des Hauts Bassins, Antoine Atiou accompagné de quelques membres des corps constitués de la région.

«Nous sommes venus souhaiter une heureuse fête de Tabaski aux fidèles musulmans en général  et aux fidèles musulmans de la région des Hauts Bassins en particulier», a-t-il affirmé.

Selon lui, les fidèles les ont rassurés «qu’ils ont prié pour la paix, la santé et la sécurité au Faso».

«Je suis certain que Dieu va exaucer leurs prières et que le pays va retrouver sa sérénité et la paix d’antan pour continuer toujours le développement», a-t-il affirmé.

Ibrahim Sanou, fidèle musulman dit «remercier le tout puissant qui nous a permis de vivre ce jour».

«Nous demandons au tout puissant de nous épargner de l’ensemble des difficultés qui nuisent aujourd’hui notre société, notamment, le terrorisme et le coronavirus», a-t-il souhaité.

Il dit avoir prié pour que le sacrifice du prophète Abraham, repris ce jour par l’ensemble de la communauté musulmane, «puisse contribuer à la paix au Burkina Faso».

Agence d’information du Burkina

WIS/ak 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here