FOOT-BUR-GUINEE-SPORT-RETRAITE

Aristide Bancé a « l’intention d’arrêter avec le Horoya » de Guinée

Ouagadougou, 27 juil. 2020 (AIB) – L’international Aristide Bancé a annoncé sur sa page facebook, son intention d’arrêter avec le Horoya AC de Guinée, club qu’il a rejoint il y a à peine une saison.

Après l’annonce, la semaine passée, de sa retraite internationale avec les Etalons, c’est maintenant avec son club actuel, le Horoya AC de Guinée qu’il compte se séparer.

« Après avoir annoncé ma retraite internationale je viens par cette note signifier mon intention d’ arrêter avec mon club Horaya AC », a-t-il écrit sur sa face facebook officielle.

L’homme aux 22 clubs dit qu’il a « eu un échange avec le président du club ou je lui ai témoigné ma gratitude, les bons moments passés avec l’équipe en championnat comme en coupe africaine.

Grand merci au coach d’ Horoya, mes coéquipiers, tout l’encadrement technique et tous les supporters qui m’ont accueilli comme leur frère ».

Il a également tenu a « remercier Mr Soufiane Souaré, Mr Anthonio Souaré pour tout ce qu’ils ont fait pour moi, je serai toujours disponible pour apporter ma touche et les accompagner dans leur mission ».

Né le 24 septembre 1984 à Abidjan, Aristide Bancé est l’un des joueurs les plus adulés de la sélection nationale burkinabè, les Etalons. Il a intégré la sélection nationale junior en 2003-2004 en totalisant 10 sélections pour 3 buts.

Sa force de caractère l’introduit en senior au même moment (depuis 2003 à nos jours). Mais son moral de fer l’a contraint à toujours se battre pour être appelé chez les Etalons. Tantôt convoqué, tantôt privé de sélection, Bancé a eu un clash à un moment donné avec son entraineur de l’époque Paulo Duarte à l’orée de la CAN Angola 2010.

Certains avaient prédit la déchéance  de Bancé mais celui-ci a travaillé dur pour mériter sa place. Souvent moqué, le « Big » a, sans conteste, forgé son talent pour être accepté. Il a aujourd’hui à son actif 79 sélections en équipe nationale pour 24 buts. Il est vice-champion d’Afrique (médaille d’argent) avec les Etalons à la CAN sud-africaine de 2013 et médaillé de bronze à la CAN Gabon 2017.

Des 4 phases finales de CAN où Bancé a participé, il a toujours marqué au moins un but.
Humble, le natif d’Abidjan ne se gène pas d’évoluer dans n’importe qu’elle club où il peut apporter sa touche.

Il connu 22 clubs dans sa carrière pour plus de 140 buts marqués en club et 24 buts en sélection, un record pour un joueur burkinabè. De la Côte d’Ivoire en passant par le Burkina Faso, l’Europe et le monde arabe, le « Big » a fait parler de lui en s’adaptant à plusieurs styles de jeu.

Voici la liste des clubs où Bancé a évolué (source : Wikipedia)

2000 : Stade d’Abidjan (33 matchs pour 8 buts, Côte d’Ivoire)

2001 : Athlétic d’Adjamé (30 matchs pour 5 buts, Côte d’Ivoire)

2002 : RFC Daoukro (20 matchs pour 8 buts, Côte d’Ivoire)

2002- 2003: Santos FC (16 matchs pour 9 buts, Burkina Faso)

2003-2006: KSC Lokeren: (84 matchs pour 29 buts, Belgique)

2006-2008: Metalurg Donetsk: (12 matchs pour 2 buts, Ukraine)

2007- (prêt) : Germinal Beerschot : (10 matchs pour 0 but, Belgique)

2008- (prêt): Kickers Offenbach: (10 matchs pour 4 buts, Allemagne)

2008-2010: FSV Mayence 05: (67 matchs pour 28 buts, Allemagne)

2010-2012 : Al-Ahlib club : (7 matchs pour 2 buts, Emirat Arabe Uni)

2011-(prêt) : Umm Salal SC (8 matchs pour 4 buts, Qatar)

2011-2012 (prêt) : Samsunspor : (20 matchs pour 5 buts, Turquie)

2012-2014 : FC Augsbourg : (21 matchs pour 1 but, Allemagne)

2013-2014 (prêt) : Fortuna Düseldorf : (16 matchs pour 2 buts, Allemagne)

2014-2015 : HJK Helsinki : (6 matchs pour 1 but, Finlande)

2015 : Irtych Pavlodar : (11 matchs pour 2 buts, Kazakhstan)

2015-2016: Chippa United (16 matchs pour 3 buts, Afrique du sud)

2016- : Riga FC : (7 matchs pour 1 but, Lettonie)

2016-2017 : Asec Mimosa d’Abidjan : (26 matchs pour 13 buts, Côte d’Ivoire)

2017-2018 : Al-Masry club : (19 matchs pour 8 buts, Egypte)

2019: USFA (pour 6 mois) : (Burkina Faso)

Depuis 2019: Horoya AC: (Guinée)
Agence d’information du Burkina (AIB)
as/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here