Revue de presse du samedi 25 juillet 2020

Faits divers, justice et sport, dans la presse en ligne burkinabè

Ouagadougou, 25 juillet 2020 (AIB) – Les journaux en ligne burkinabè visités par l’AIB ce samedi, évoquent des sujets liés à la justice et au sport, sans oublier des faits divers.

Wakatséra.com titre: «Burkina: un bébé de deux semaines abandonné au marché de bétail à Kaya», relatant que ledit bébé a été sauvé par la 7e  Compagnie de la Brigade nationale de sapeurs-pompiers (BNSP) basée à Kaya, ce 24 juillet 2020.

A ce sujet, Faso7.com précise que le bébé abandonné a été trouvé dans un état frileux.

Le même journal en ligne renseigne qu’un dépôt pharmaceutique dans la zone industrielle de Kossodo, à Ouagadougou, a pris feu dans la nuit du 23 au 24 juillet 2020, avant de préciser que l’on n’enregistre aucune perte en vie humaine, mais de nombreux dégâts matériels.

«Burkina : Des activistes sur les réseaux sociaux condamnés à des peines allant de 12 à 36 mois de prison pour outrage à magistrat», arbore Lefaso.net.

Le site d’information rappelle que  «ce jugement est intervenu après que ces activistes ont été accusés d’avoir injurié le Procureur Harouna Yoda, au moment où celui-ci interpellait les Forces de l’ordre sur les actes de torture infligés à des contrevenants du couvre-feu, lié au Covid-19».

Quant à Ouaganews.net, il met en exergue : «Affaire activistes contre procureur : Raouf Bayiré écope de 36 mois de prison dont 12 fermes», expliquant que le verdict du procès est tombé, la veille, au Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

En sport, Fasozine.com revient sur l’élection à la Fédération burkinabè de football (FBF), titrant : «Elections à la FBF: Lazare Banssé et Amado Traoré pour le dernier round».

Burkina24.com ne dit pas autre chose lorsqu’il affiche : «Le match se joue entre Amado Traoré et Lazare Banssé».

Selon le site d’information, seuls les deux candidats remplissaient les conditions requises,  conformément à la commission électorale présidée par Zambendé Théodore Sawadogo, ancien président de la FBF.

Sous le titre : «Infrastructures sportives : Bientôt un centre médico-sportif de référence pour les sportifs burkinabè», Lefaso.net rapporte que le ministère des Sports et des loisirs et celui en charge de la Santé ont effectué une visite sur les chantiers du futur centre national médico-sportif ce 24 juillet 2020.

A en croire le confrère, l’objectif de cette visite est de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux.

«Ce centre médico-sportif piloté par le ministère des sports et des loisirs et celui de la santé, est réservé aux sportifs burkinabè, professionnels ou amateurs de toutes les disciplines et catégories confondues », fait remarquer Lefaso.net.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here