Burkina-Foncier-Echanges

« Nous allons traiter la question foncière en tenant compte de la cohésion sociale » (Premier ministre)

Dédougou, 23 juil 2020 (AIB) – Le Premier ministre Christophe  Joseph Marie  Dabiré a  indiqué jeudi, dans la soirée que la question  du foncier  sera traitée en tenant compte du bien-être des populations.

«Nous allons traiter la question foncière en tenant compte de la nécessité sociale dans la région dans  de la boucle  du Mouhoun pour un mieux-être des populations», a  indiqué  le  chef du gouvernement Christophe Joseph Marie Dabiré.

Pour M. Dabiré,  l’Etat va apporter une solution  au problème de terre dans la  zone  et dans les autres  régions du pays pour  renforcer la question sociale  au Burkina Faso

«Nous sommes disponibles à œuvrer pour trouver des solutions à la  question foncière qui est  posée par les populations», a-t-il laissé entendre.

Le premier  ministre s’exprimait jeudi à Dédougou, chef-lieu de la province du Mouhoun, à  l’issue d’une visite au chef de canton  de Dédougou, en marge de sa tournée de quatre jours dans la région.

Pour Christophe Dabiré, il n’est pas venu pour une campagne  électorale mais pour  recueillir les préoccupations des populations de la zone .

Selon le porte-parole du chef de canton de Dédougou, Alnert Dayo, deux problèmes  majeurs assaillent la  région de la Boucle du Mouhoun que sont la  vente et l’occupation  des terres  par les populations.

M. Dayo a souhaité que le gouvernement ait une oreille attentive sur la question qui pourrait fragiliser la cohésion sociale un jour dans la localité.

Le porte-parole du Chef a aussi rassuré le chef du gouvernement du soutien  des filles et fils  de la région pour la réussite de sa mission  pour le bonheur des  Burkinabè.

Après Dédougou et Solenzo,   Christophe Dabiré mettra le cap sur les localités de Tougan, Nouna et Boromo

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here