Burkina- Politique

Burkina: Christophe Dabiré échange avec les forces vives des Banwa

Solenzo, 23 juil. 2020 (AIB) – Le Premier ministre (PM) Christophe Joseph Marie  Dabiré a entamé jeudi  à Solenzo (province des Banwa), une tournée de 4 jours dans la région de la Boucle Mouhoun  pour échanger avec les forces vives de la localité sur leurs préoccupations.

«Ma visite dans la région de la Boucle du Mouhoun  fait suite à une série d’actions  que j’ai engagées depuis le début de l’année 2020 qui consiste à faire le tour des régions, pour prendre un peu la température de la situation  au niveau de notre pays», a affirmé le chef du gouvernement burkinabè Christophe Joseph Marie Dabiré.

Le Premier ministre dit être venu échanger avec les forces vives de la province des Banwa sur leurs préoccupations pour pouvoir mieux les accompagner dans le cadre de la mise  des politiques publiques.

M. Dabiré s’exprimait jeudi dans la Boucle du Mouhoun au cours d’une tournée de 96 heures dans la zone qui a débuté à Solenzo.

«J’ai déjà fait le  Centre-Est, le Sud-Ouest, les Cascades et aujourd’hui je suis dans la Boucle du Mouhoun. C’est avec un  grand plaisir que je me retrouve à Solenzo pour échanger avec l’ensemble des forces vives de la province et  recueillir leurs préoccupations », a-t-il confié.

A l’écouter, les populations ont soulevé entre autres des doléances «objectives» telles que le manque d’infrastructures  pour  désenclaver la province  et un sentiment d’abandon de la localité de la part de l’Etat.

Christophe Dabiré  a expliqué que les populations  des Banwa ne sont pas oubliées car selon lui, son gouvernement est en train de s’atteler pour répondre  à leurs préoccupations.

«Tous  les efforts qui sont faits pour désenclaver la province seront poursuivis malgré la difficulté que nous connaissons  avec un certain nombre d’entreprises.  Nous  ferons en sorte que  ce désenclavement soit une réalité», a-t-il ajouté.

D’après le  patron de l’exécutif burkinabè, l’Etat compte renforcer le dispositif sécuritaire dans la province des Banwa  qui est affectée par le terrorisme.

Pour les  futures élections présidentielles et législatives, M. Dabiré a  appelé les Burkinabè à avoir un comportement citoyen  pour la construction d’un Etat de droit au Burkina Faso.

«Nous avons amorcé la construction d’un Etat de droit avec  le président Roch Marc  Christian Kaboré. Nous souhaiterions  que les populations  de la province  des Banwa nous accompagnent dans la réalisation de ce vœu», a- t-il conclu.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here