Gaoua : La sensibilisation ciblée pour contrer le travail des enfants

Gaoua, (AIB)-La Direction régionale du Travail  et de la Protection sociale du Sud-ouest  a célébré  en différé,  la Journée mondiale contre le travail des enfants par des sorties de sensibilisation de terrain  du 15 au 17 juillet 2020 à Gaoua.

Dans le cadre  de la célébration de la Journée mondiale contre le travail  des enfants, la Direction régionale du Travail  et de la protection sociale du Sud-ouest  a effectué des séances de sensibilisation du 15 au 17 juillet 2020 à Gaoua.

Ces activités entrent dans le cadre d’une commémoration en différé. Placé sous le thème:«COVID-19 : protégeons les enfants contre le travail des enfants maintenant plus que jamais !», l’événement a permis de mener des actions de sensibilisation de proximité.

Ainsi des équipes de la Direction régionale du travail sont parties à la rencontre  des acteurs du secteur informel  dans les ateliers  de menuiserie,  de soudure, de mécanique autos motos, restaurants bars et maquis.

Il a été question de faire comprendre aux concernés la nécessité de protéger les enfants contre la précarité économique dans un contexte de COVID-19 et aussi contre le risque de contamination  de la maladie à Coronavirus.

Pour  le  Directeur  régional du Travail  et de la Protection sociale du Sud-ouest, Brahima Sibiri  Pakodtogo, l’objectif général de cette commémoration  est d’interpeller les différents acteurs à jouer pleinement un rôle actif  dans la protection des enfants.

Cela avec  l’instauration de conditions  de travail moins dangereux  pour les enfants  dans un contexte préoccupant  marqué par le COVID-19.

M. Pakodtogo a aussi salué le partenaire  GIZ/ Pro Enfant  pour son accompagnement financier. Il ajoute  que les activités ont permis d’informer et de sensibiliser  les personnes touchées sur le travail des enfants.

Par ailleurs il nourrit l’espoir que ces actions vont contribuer à juguler le phénomène dans la région. Les acteurs bénéficiaires  ont aussi loué l’action de la direction. Pour  Didier Somé,  gérant d’un atelier de menuiserie au secteur  2  de Gaoua,  le travail des enfants est une réalité dans la contrée. De ce fait  des actions de sensibilisation comme les présentes sont les bienvenues.

«Elles vont contribuer à conscientiser sur la problématique pour  l’épanouissement de l’enfant» a-t-il déclaré.

Agence d’information du Burkina

Evariste YODA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here