Burkina Faso-Presse-Revue

Lutte contre le banditisme et politique au menu de la presse en ligne burkinabè

Ouagadougou (Burkina Faso) – Les médias en ligne burkinabè commentent l’actualité politique nationale, sans oublier la lutte contre le banditisme.

Sous le titre : « Insécurité urbaine: un réseau spécialisé dans le faux et usage de faux documents dans les mailles de la police nationale», Fasozine.Com rapporte que  les faussaires ont été présentés à la presse, vendredi à Ouagadougou.

Et de préciser que ledit réseau s’était spécialisé dans la commission de plusieurs infractions dont le faux et usage de faux documents publics et privés, la contrefaçon de cachets et sceaux de l’Etat, l’usurpation de fonction et de titre.

A ce sujet, Faso7.com indique qu’il a été trouvé en leur possession, au moment de leur arrestation, près 60 cachets et initiales, ainsi que deux ordinateurs HP, un disque dur externe contenant des spécimens de documents administratifs, des diplômes, des attestations et des certificats d’expertise.

«Ils avaient aussi un important lot de documents administratifs et financiers, des attestations et diplômes émanant des Ecoles et Universités du Burkina Faso, du Togo, du Sénégal, de la France, du Canada, etc…», fait remarquer le site d’information.

En politique, Faso7.com publie un communiqué du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) relatif au choix du candidat du parti pour l’élection présidentielle de novembre 2020 et à son investiture, titrant : «Candidature à la Présidentielle : Eddie Komboïgo a l’accord de Blaise Compaoré».

Pendant ce temps, Burkina24.com relate que le groupe parlement Union pour le progrès et le changement (UPC) a fait, vendredi à Ouagadougou, le bilan de ses participations aux activités parlementaires et extra parlementaires.

A en croire le média en ligne, face aux journalistes, Justin Compaoré, président du groupe parlementaire UPC, est revenu sur le rapport de la tournée de la représentation nationale dans les cinq régions en proie à l’insécurité.

A ce sujet, Lefaso.net met en exergue : «Assemblée nationale : Le groupe parlementaire UPC fait le bilan de la première session de l’année 2020».

«NTD: cinq démissions dont celle du 2e adjoint au maire de l’arrondissement 8 de Ouagadougou», affiche, pour sa part, Wakatséra.com.

Selon le confrère, le Nouveau temps pour la démocratie (NTD), un parti de la mouvance présidentielle, a enregistré ce vendredi 17 juillet 2020, cinq démissions dont celle du deuxième adjoint au maire de l’arrondissement n°8 de Ouagadougou, Hamza Kiendrébéogo.

«Les démissionnaires disent avoir quitté le navire NTD pour « convenances personnelles», relate le journal en ligne.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here