Burkina-Grande-Chancellerie-Décoration-Félicitations

Burkina: Le Premier ministre salue «la réactivité» de la Grande Chancellerie face aux «situations urgentes»

Ouagadougou, 17 Juillet 2020 (AIB)-Dans le contexte de terrorisme marqué par des décès, le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a salué vendredi, «la réactivité» de la Grande Chancellerie pour les décorations à titre posthume. 

«Dans le contexte actuel, la Grande Chancellerie est sur la sellette, parce qu’on intervient souvent pour lui demander de décorer tel ou tel agent tombé au front», a déclaré vendredi Christophe Joseph Marie Dabiré au terme d’une visite à l’institution.

Le chef du gouvernement a salué «la réactivité de l’Institution face à de telles situations urgentes».

«J’ai tenu à passer les féliciter pour toute la qualité du travail qui est fait, les encourager et dire que le gouvernement est avec eux», a-t-il affirmé.

Christophe Dabiré a donc souhaité que «les enfants de ce pays reconnaissent en la Grande Chancellerie, une institution qui contribue efficacement au processus de développement de notre pays».

Selon lui, «chaque fois qu’on décerne une médaille à un Burkinabè, ça veut dire qu’on reconnait que celui-ci a contribué aux actions de développement, à la sécurisation et à la paix au Burkina Faso».

Le Premier ministre s’est réjoui «des conditions de travail, à travers le nouveau siège à la dimension de l’institution» qui, a-t-il précisé, «accompagne toutes les structures du Faso».

«C’est à travers elle que le Chef de l’Etat, grand maitre des Ordres burkinabè, reconnait les mérites des fils et des filles de ce pays. Pourtant, elle est très peu connue des Burkinabè», a-t-il déclaré.

Le Grand Chancelier André Roch Compaoré s’est dit honoré «par cette visite» et indiqué que la mission principale de son institution «qui est de décorer les Burkinabè méritants, (…) n’est pas facile, surtout quand il s’agit de décorer chaque année entre 4 000 et 5 000 personnes».

Agence d’Information du Burkina

wis/ata

Source : DCRP/Primature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here