Révision du fichier électoral

322 425 de personnes enrôlées dans le Houet

 

La révision du fichier électoral dans le cadre des élections présidentielle et législative lancée dans le Houet le 23 juin 2020 a pris effectivement pris fin le 09 juillet 2020. A l’heure du bilan 322 425 personnes ont été enrôlées.

 

Après le lancement de l’enrôlement biométrique dans le Houet le 23 juin 2020 l’heure est au bilan en cette fin de parcours le 09 juillet 2020.  La Commission électorale nationale indépendante (CENI) espérait avoir 280 000 personnes enrôlées dans la circonscription du Houet. Au regard des chiffres communiqués, la moisson a été plus abondante dans la présente circonscription. En effet, les statistiques de la Commission électorale provinciale indépendante (CEPI) du Houet révèlent 322 425 personnes enrôlées dans le cadre du présent enrôlement biométrique soit 42 425 de plus dans les attentes. Toujours selon les statistiques, la répartition au niveau des 13 communes de la province est la suivante : pour la commune à statut particulier de Bobo-Dioulasso on dénote 27 373 personnes enrôlées dans l’arrondissement n°1, 42 689 dans l’arrondissement n°2, 28 668 dans l’arrondissement n°3, 40 298 dans l’arrondissement n°4, 45 963 dans l’arrondissement n°5, 30 330 dans l’arrondissement n°6 et 46 667 dans l’arrondissement n°7 soit un total de 261 988 enrôlées.

En ce qui concerne les commune rurales, la commune de Bama a enregistré 15 184 enrôlées ; Dandé 4 446 ; Faramana 1 452 ; Fo 2 285 ; Karangasso-Sambla  4 368 ; Karangasso-Vigué 6 473 ; Koundougou 2 961 ; Lena 3 200 ; Padema 4 406 ; Péni 6 752 ; Satiri 4 862 ; Toussiana 4 048. Le président de la commission électorale communale indépendante (CECI) de Bobo-Dioulasso, le Dr Issa Tarpaga s’est réjoui du bilan de l’enrôlement au niveau de sa circonscription au regard des chiffres. « Dans l’ensemble, tout s’est bien passé»; a-t-il déclaré. Le Président Tarpaga a toutefois déploré le comportement frauduleux de certaines personnes tendant au transport de personnes dans le centre d’Accart-Ville avec des engins à trois roues et dont les concernés ont été interpelés par la police et entendus.

Michel Kiérou KI

(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here