Burkina-Elections-Investiture

Burkina/Tenue des élections couplées à bonne date: Simon Compaoré appelle Dieu à enrayer «les prévisions diaboliques»

Ouagadougou, 11 juillet 2020 (AIB) – Le président du Mouvement du peuple pour le progrès (parti au pouvoir), Simon Compaoré a souhaité samedi à Ouagadougou, que «la main du Tout-Puissant enraye» les «prévisions diaboliques» des personnes qui appellent «à la non tenue à bonne date des élections présidentielle et législatives couplées de 2020».

«A tous ceux qui ont des agenda cachés incitant et appelant à la non tenue à bonne date des élections présidentielle et législatives couplées de 2020, que la main du Tout-Puissant enraye leurs prévisions diaboliques», a déclaré samedi Simon Compaoré.

Il a ensuite souhaité que le «Tout-Puissant (…) nous maintienne sur la voie de la consolidation de la stabilité et de la paix dans notre pays».

Le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’exprimait samedi à Ouagadougou au cours de la cérémonie d’ouverture du congrès extraordinaire d’investiture du candidat de son parti à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020.

Il a tenu ces propos alors que le mercredi dernier, l’Assemblée nationale (AN) a remis au chef de l’Etat, un rapport de 19 recommandations dont l’une est une proposition de prolongation du mandat des députés d’au moins une année pour cause d’insécurité.

Au cours de cette remise, le président de l’AN, Alassane Bala Sakandé a déclaré que si l’on part à ces élections et que des provinces ne sont pas représentées à l’hémicycle, l’assemblée n’aura pas «de légitimité»  et ce sera «de l’exclusion».

Hier vendredi, au cours d’une conférence de presse conjointe ; l’opposition et la majorité présidentielle ont souhaité le maintien de la date du 22 novembre 2020 pour la tenue effective des élections couplées législatives et présidentielle.

Au pouvoir depuis fin 2015 avec le président Roch Marc Christian Kaboré, le MPP selon son président, a atteint, au terme de son premier mandat, des performances et réalisé des progrès, « malgré un faisceau infernal d’adversités, de contraintes et de fléaux divers».

«Malgré le terrorisme, les tentatives de déstabilisation, la paranoïa des revendications sociales-sectorielles (…), la pandémie inopinée de la Covid-19, (…), nous avons gouverné avec conscience et lucidité pour continuer à assurer une amélioration des conditions de vie des populations», a-t-il affirmé.

Simon Compaoré a invité les militants du MPP, à donner leur «onction non équivoque» au président Kaboré, «pour qu’il porte, à nouveau, durant le quinquennat à venir, les espoirs, les espérances et toutes les préoccupations» du peuple burkinabè.

Le président Kaboré est investi ce samedi après-midi par les congressistes du parti venus des 13 régions du pays et de l’étranger, pour l’élection présidentielle du 22 novembre 2020.

Agence d’information du Burkina

WIS/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here