Burkina-Présidentielle-Investiture

Burkina/Présidentielle 2020 : Le président Kaboré investi candidat de son parti

Ouagadougou, 11 juillet 2020 (AIB) – Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a été investi ce samedi à Ouagadougou, candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP-pouvoir) pour la présidentielle du 22 novembre 2020.

«C’est avec un sentiment de grande responsabilité que j’accueille cette décision du MPP (…) de m’investir comme son candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020», a déclaré ce samedi le président Kaboré dans un message lu par son envoyé spécial Siméon Sawadogo.

Le ministre en charge de l’administration territoriale Siméon Sawadogo a reçu ce samedi les actes de désignation et d’investiture du président Kaboré des mains du président du MPP Simon Compaoré.

Des militants venus de divers horizons

Dans son message, le président Kaboré, tout en remerciant les congressistes pour le choix porté sur sa personne «pour tenir ce flambeau», a estimé que «c’est un devoir patriotique» pour lui «de répondre oui» et il promet de «relever ce nouveau défi».

Selon lui, «cette confiance renouvelée» en sa personne «après celle de 2015 est le résultat d’une analyse conscience et minutieuse» de ce que lui et le parti ont réalisé «ensemble durant le premier mandat».

«Elle est aussi celle d’une volonté politique partagée par tous les partisans, les progressistes et les démocrates de bâtir un Burkina Faso de progrès, solidaire et capable de relever les nombreux défis qui se présentent à lui», a-t-il indiqué dans le message lu par Siméon Sawadogo.

Le MPP s’est réjoui par la voix de son président Simon Compaoré, de l’«acceptation» du président Kaboré de briguer un second mandat sous sa bannière et s’est engagé à «investir tous les terrains de lutte politique, (…) pour assurer» son «élection, au premier tour, au scrutin présidentiel».

Le parti au pouvoir compte également «assurer une majorité confortable (au président Kaboré) à l’Assemblée Nationale pour une mise en œuvre efficiente des nouveaux axes programmatiques du quinquennat prochain».

Simon Compaoré a salué «l’ensemble des congressistes qui ont fait preuve d’analyse objective, de critique positive et de responsabilité», ce qui de son avis, permet au parti de sortir «de ce congrès extraordinaire plus que jamais renforcé et revigoré».

«Dans les jours à venir, nous procéderons à la mise en place de nos structures de campagne, à la désignation et à l’investiture de nos candidats sur les listes MPP aux élections législatives du 22 novembre 2020», a-t-il affirmé.

L’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), par la voix de Bénéwendé Stanislas Sankara a également pris l’engagement de «se donner les moyens politiques et légaux pour une victoire éclatante» du président Kaboré.

A la suite du président Kaboré, le Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré sera officiellement investi par son parti, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) le 25 juillet prochain.

Agence d’information du Burkina

GY/WIS/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here