Quelques lauréats du permis de conduire posant avec les autorités.

Ganzourgou : La SOMISA forme 45 jeunes à hauteur de 30 millions de FCFA

Zorgho, 01 juillet 2020(AIB)-La Société des mines de Sanbrado (SOMISA) a injecté 30 millions 750 mille FCFA pour la formation en conduite et aux métiers, au profit de 45 jeunes du Ganzourgou dont les villages sont impactés par son exploitation.

Ils étaient 45 jeunes au départ soit 25 à être formés en conduite et 20 à être formés aux métiers (menuiserie, maçonnerie, électricité, mécanique). À l’arrivée, ils sont 40 jeunes soit 23 en conduite et 17 aux différents métiers à être déclarés aptes, les 5 autres ayant abandonné pour des raisons diverses.

Au cours d’une sobre cérémonie présidée le 11 juin 2020 par le maire de Boudry Djibril Zoéringré et en présence du préfet et des responsables de services administratifs, les nouveaux conducteurs ont reçu officiellement leur permis de conduire.

Adéline Bondé / Kologo, chargée du développement communautaire de la SOMISA, a remercié les autorités locales pour leur présence à la cérémonie.

Elle a félicité les promoteurs que sont SENNA auto-école et le Centre de formation en métiers CMTC/BTP pour la qualité du travail qu’ils ont abattu.

À l’en croire, la formation que les jeunes ont reçu porte déjà des fruits puisque 3 jeunes de la conduite dont 1 fille travaillent déjà avec des sous-traitants de SOMISA.

Pour ce qui est des apprenants en maçonnerie et en électricité, ils exécutent déjà des marchés dans la commune.

Les mécaniciens et les soudeurs continuent de se perfectionner attendant leurs attestions et leurs kits d’installation, qui selon Mme Bondé, ne sauraient tarder.

À l’en croire, la formation et la dotation en kits d’installation des jeunes a couté à la SOMISA, 30 millions 750 mille FCFA.

La chargée des relations communautaire de SOMISA a félicité les lauréats.

Elle a félicité tous ces apprenants pour l’abnégation, la volonté et le courage dont ils ont fait preuve durant la formation.

Komboudri Rasmané, s’exprimant au nom des apprenants en conduite, a dit la joie de tous de bénéficier de ce précieux sésame.

À l’en croire, les connaissances acquises vont non seulement augmenter leur chance dans la quête du travail, mais aussi et surtout leur permettre de bien se conduire sur les routes et éviter les accidents de circulation.

Il a remercié SOMISA pour cet accompagnement et émis le vœu qu’elle continue de soutenir les jeunes pour leur épanouissement.

Sondo Nabonswende Sayouba, moniteur à SENNA auto-école a félicité les apprenants pour leur ponctualité et leur assiduité durant les trois mois de formation. Tout en remerciant SOMISA, il reconnait que ce ne fut pas facile, mais il se réjoui d’avoir pu encadrer ces jeunes jusqu’à obtention de leur permis de conduire.

Compaoré Mariam a reçu son permis des mains du maire de Boudry.

Le maire Djibril Zoéringré a dit sa joie de voir ces jeunes formés avec succès. Tout en remerciant SOMISA pour l’accompagnement, il a souhaité que les connaissances acquises servent aux apprenants. Il a, tout comme l’apprenante Compaoré Mariam, souhaité la multiplication des appuis du genre et le recrutement, dans la mesure du possible, des jeunes formés dans la mine.

Agence d’information du Burkina

Moïse SAMANDOULGOU

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here