Droits humains : Des OSC du  Bazèga s’organisent en réseau

Kombirissi, (AIB)-Les membres des OSC féminines et jeunes de la province du Bazèga sous l’impulsion de l’ONG Manitese, se sont rencontrés ce mercredi 24 juin 2020 à Kombissiri pour la mise en place du bureau du réseau provincial pour la promotion et la protection des droits humains.

La promotion des droits humains et particulièrement ceux des femmes et des jeunes est une des priorités du gouvernement du Burkina Faso.

Toutefois, malgré les efforts consentis dans le domaine et l’existence d’instruments juridiques internationaux et nationaux, de nombreux cas de violations de droits de ces couches vulnérables demeurent un problème d’actualité.

L’ONG Manitese à travers le projet « Services sanitaires, services communaux d’état civil et OSC pour la promotion sociale des droits des femmes et des enfants » a réalisé en août 2019, un diagnostic des OSC féminines et jeunes intervenant dans le domaine des droits humains.

Ce travail qui s’est effectué dans les régions du Centre, du Centre-sud et du Plateau central vise à renforcer leur capacité pour un meilleur respect des droits humains en général et ceux des jeunes et des femmes en particulier.

Dans le cadre de ce renforcement de capacité, il est prévu une mise en réseau des OSC au niveau provincial. A cet effet, une première rencontre qui a eu lieu en mars 2020, a abouti à la mise en place d’un comité chargé de l’élaboration des textes relatifs au réseau.

Le rendez-vous de Kombissiri qui constitue la deuxième étape, selon la coordonnatrice de l’ONG Manitese, Habibou Kabré, a consisté à l’adoption des textes et la mise en place de l’organe dirigeant du réseau provincial du Bazèga, avec à sa tête Innocent Z. Bagoro. L’objectif de ce réseau a indiqué Habibou Kabré est de permettre aux OSC de mieux s’organiser et de mettre en synergie leurs actions dans le but de la protection et de la promotion des droits humains dans la province.

Environ une quarantaine de participants venus des communes de Kombissiri, Ipelcé, Gaongo et Saponé ont pris part à cette rencontre qui a permis de mettre en place le bureau  de la coordination du réseau provincial du Bazèga fort de 13 membres issus de 13 OSC.

Pour une bonne exécution des actions que le réseau aura à entreprendre, la coordonnatrice Habibou Kabré a rassuré les membres du réseau, de l’appui du consortium d’ONG que sont Manitese, ASMADE, la FENAFER-B, la Fondation ACRA et la communauté Sant’ Egidio pour la mise en œuvre du projet « Services sanitaires, Services communaux d’état civil et OSC pour la promotion sociale et les droits des femmes et des enfants ».

La coordonnatrice de l’ONG Manitese dit aussi solliciter l’accompagnement des autorités et des populations locales de la province pour permettre au réseau de mieux réussir sa mission. La directrice provinciale de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire du Bazèga, Olivia Millogo/Yaméogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux, se dit très satisfaite de la mise en place de ce réseau provincial de promotion et de protection des droits humains.

La même activité qui s’est tenue le 23 juin 2020 à Manga dans la  province du Zoundwéogo   et le 25 juin à Pô dans le  Nahouri a également permis la mise en place des organes dirigeants des réseaux provinciaux dans ces localités.

 Agence d’information du Burkina

  1. Pascal TIENDREBEOGO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here