Burkina-Commerce-Economie-Organisation

Burkina : Une brigade mobile d’alerte annoncée pour structurer le secteur du commerce

Ouagadougou, 25 Juin 2020 (AIB)-Une brigade mobile d’alerte pour structurer le secteur du commerce sera mise en place au cours d’un atelier de trois jours, de la faitière des organisations socio-professionnelles du Burkina (FOSPB), rapporte ce jeudi le quotidien Sidwaya. 

Selon le secrétaire général du Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNAT-COM-B) Roch Donatien Nagalo, dans les colonnes de Sidwaya du jeudi, «la brigade ne prendra pas de sanctions» mais va «contribuer à résoudre les problèmes qui minent le développement» de leurs activités.

Il a expliqué que le secteur du commerce connait un désordre marqué par la «concurrence déloyale, la fraude et la mauvaise qualité des produits».

«Aujourd’hui, vous verrez des gens qui sont grossistes, détaillants et demi-grossistes, chose qui ne profite pas aux petits commerçants», a-t-il affirmé.

Il s’est inquiété de l’installation des multinationales, qui risque de «vouer à l’échec» l’économie locale, si les commerçants ne forment pas «une équipe solide pour s’organiser».

Selon Roch Donatien Nagalo, «quand toutes les organisations vont valider l’existence de cette brigade, il y aura des unités d’intervention sur tout le territoire national avec l’appui des structures étatiques telles que la police et la douane».

L’atelier de la faitière des organisations socio-professionnelles du Burkina se tient du mercredi au vendredi à Ouagadougou à la suite de l’assemblée générale de la FOSPB tenue en mai dernier.

Agence d’Information du Burkina

GY/Wis

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here