Secrétariat général du Boulkiemdé : Edith Yaméogo cède sa place à Firmin Bamas

Koudougou, 24 juin 2020 (AIB)- L’administratrice civile Marie Edith Yaméogo, admise à la retraite après 34 ans de service dont les 6 derniers au poste de secrétaire générale de la province du Boulkiemdé (Ouest, 100km), a cédé sa place mercredi, à Emile Firmin Bamas.

Le Boulkièmdé a un nouveau Secrétaire général. Nommé en conseil des ministres le 3 juin 2020 dernier, Emile Firmin Wulfran Bamas a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions ce mercredi 24 juin 2020.

Il succède, à ce poste, à Marie Edith Yaméogo. Cette administratrice civile, admise à la retraite, a servi l’Etat pendant 34 ans, dont les 6 derniers passés au secrétariat général du Boulkièmdé.

Mme Yamoégo a remercié ses désormais ex-collègues pour leur « franche collaboration ». Ceux qui, selon elle, lui a permis d’exécuter ses missions et engrangés des résultats. Elle a affirmé sa disponibilité à toujours les accompagner. « Les portes de ma maison resteront toujours ouvertes », a-t-elle dit.

Ses collaborateurs ont loué les mérites d’une SGP (Secrétaire général de la province) disponible, rigoureuse, attachée au travail bien fait.

Elle aura insufflé une nouvelle dynamique dans la coordination des activités provinciales du Boulkiemdé. «Ce fut une chance de travailler avec elle », a admis le préfet de Nandiala, Sidonie Oubda.

Le Haut-commissaire Abraham Sondo a également rendu hommage à une travailleuse pour son « immense contribution à la stabilité des structures étatiques dans le Boulkiemdé et pour son accompagnement loyal, sincère et franc ». Elle est de ceux qui travaillent et abandonnent le mérite à d’autres personnes, foi de Abraham Sondo.

Au nouveau promu Emile Firmin Wulfran Bamas, il a souhaité pleins succès et beaucoup de courage pour relever « le grand défi » qui est de remplacer Mme Yaméogo au poste du SGP. Il lui a demandé de mettre en avant ses qualités professionnelles et humaines et lui rassurer de sa disponibilité à l’accompagner.

Emile Firmin Bamas a traduit sa reconnaissance aux autorités pour la confiance placée en sa personne et a promis de relever les missions à lui confiées.

Agence d’information du Burkina

Carine MILLOGO

(Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here