Burkina Faso-Presse-Revue

Politique et santé, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 24 juin 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce mercredi évoquent l’actualité liée aux questions sanitaires, sans oublier la politique, notamment, l’enrôlement pour les futures élections.

«Enrôlement sur les listes électorales: Plus de 1,6 millions de nouveaux électeurs attendus dans la région du Centre», titre la quotidien national Sidwaya qui informe que le gouverneur de la région du Centre, Issa de Sibiri Ouédraogo a lancé officiellement, hier mardi à Ouagadougou, l’opération de révision du fichier électoral dans sa région.

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, sous le titre: «NDH-Burkina sensibilise à Saaba», rappelle que l’enrôlement sur le fichier électoral se déroule du 23 juin au 9 juillet à Ouagadougou.

Quant à Aujourd’hui au Faso, il arbore : «Révision du fichier électoral: l’enrôlement ouvert dans la province du Houet (localité située à l’Ouest du Burkina, Ndlr)».

C’est à juste titre que Le Quotidien, autre journal privé, résume en titrant : «Enrôlement biométrique: lancement officiel à Ouaga et à Bobo».

Le même journal revient sur la promesse du président Roch Marc Christian Kaboré de remettre 300 ambulances aux communes du Burkina Faso, mentionnant, en première page: «185 ambulances remises aux communes».

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso laisse lire: «Promesse présidentielle tenue: 185 ambulances sur 300 remises aux communes», là où Sidwaya met en exergue: «Amélioration de l’offre de santé: 185 ambulance pour les communes».

Parlant de Santé, L’Observateur Paalga aborde la campagne de vaccination contre la poliomyélite, renseignant qu’«un 2e round (est prévu) du 3 au 6 juillet».

Le confrère donne également la parole à la diététicienne Yasmine Zerbo qui fait observer, à propos de la diversification alimentaire du bébé, qu’«il ne faut pas mettre les bouchées doubles».

Le journal privé Le Pays, pour sa part, évoque la santé animale, soulignant que «deux campagnes de vaccination gratuite du cheptel (ont été) lancées».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here