Burkina Faso-Presse-Revue

Syndicalisme, justice et sécurité dominent la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 19 juin 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce vendredi continuent de commenter l’actualité liée à la sécurité, sans oublier d’évoquer la conférence de presse animée, la veille, par le procureur du Faso, ainsi que la grève en vue des syndicats.

«Coalition syndicale contre la baisse du pouvoir d’achat, pour la liberté et la bonne gouvernance : Grève générale les 8 et 9 juillet 2020», arbore le journal privé Le Quotidien, revenant sur l’Assemblée générale d’un regroupement de syndicats, tenue hier à Ouagadougou.

A ce sujet, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè fait remarquer que «grande était la mobilisation, ce jeudi après-midi, à la Bourse de travail de Ouagadougou».

Le quotidien national Sidwaya informe que la grève de la coalition des syndicats engagés dans la lutte contre le pouvoir d’achat des travailleurs burkinabè, sera précédée d’un meeting, le 4 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire.

Le même journal renseigne que  le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, Harouna Yoda, a animé une conférence de presse, hier jeudi à Ouagadougou, afin d’éclairer l’opinion sur certains dossiers ayant fait l’objet d’investigations suivies de poursuites judiciaires.

A ce propos, Aujourd’hui au Faso (privé) titre: «Le procureur Harouna Yoda fait le point», avant de préciser que la rencontre avec les journalistes a permis d’aborder le dossier relatif à une affaire de 70 000 000 FCFA qui met en cause le maire de Ouagadougou, Armand Pierre Beouindé et des magistrats.

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè met en exergue : «Tentative d’escroquerie contre Béoindé: Les audios qui accusent le juge Narcisse Yoda».

Sous le titre, en première page: «Lutte contre le terrorisme: Le président du Faso au front», Sidwaya rapporte que le chef suprême des armées, Roch Marc Christian Kaboré, a rencontré, le jeudi 18 juin 2020 à Djibo, les Forces de défense et de sécurité (FDS) sur le front de la lutte contre le terrorisme.

«Il a remonté le moral des troupes, convaincu que le Burkina Faso prendra le dessus sur les forces du mal», écrit le quotidien national.

Pour sa part, Aujourd’hui au Faso laisse lire à sa Une: «Lutte contre le terrorisme : Roch Face aux soldats du front de Djibo», montrant la photo du président Kaboré en train d’échanger avec des FDS.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here