Kongoussi: L’AJPEE offre des vivres à des enfants vulnérables

Kongoussi, (AIB): L’AJPEE des Jeunes pour la Protection de l’ Environnement et de l’Elevage(AJPEE) a offert le 16 juin 2020, des vivres et du matériel hygiénique à des enfants vulnérables dont certains vivant en milieu carcéral.

L’Association des Jeunes pour la Protection de l’ Environnement et de l’Elevage(AJPEE) a organisé la journée mondiale de l’enfant africain le 16 juin 2020 à Kongoussi .

A l’occasion, elle a offert du matériel d’hygiène et des vivres aux orphelins et enfants vulnérables du Centre NOPOKO de Kongoussi et aux enfants qui séjournent en milieu carcéral avec leurs mères qui sont en conflit avec la loi.

Selon le président de l’association Roch Nazaire Sawadogo, l’AJPEE a  conduit cette activité en partenariat avec l’ONG Plan International Burkina Faso qui lui a confié l’exécution d’un vaste programme dans la région du Centre Nord.

«Plan International fait partie d’un consortium d’ONGs qui ont bénéficié d’un financement néerlandais pour la mise en œuvre d’un vaste projet. Et au niveau du Centre Nord, c’est AJPEE qui a la charge de la mise en œuvre de ce projet là.

A l’intérieur de ce projet, il ya des activités commémoratives. C’est pourquoi nous avons choisi de commémorer la journée du 16 juin qui est dédiée aux enfants parce que Plan International place l’enfant au cœur de ces actions» a-t-il expliqué.

La commémoration a consisté à doter chaque structure de 5 sacs de riz de 50kg, de 5 sacs de farines, de 5 paquets de macaronis, de 5 cartons de savon, d’un bidon de 20 litres d’huile et de 5 lave-mains.

Le directeur de la maison d’arrêt et de correction de Kongoussi Abdoulaye Tombiano a remercié l’AJPEE et son partenaire Plan International pour avoir songé aux  enfants  vivants en prison avec leurs mères.

«La maison d’arrêt reçoit des femmes avec leurs enfants qui ne sont pas bien  pris en compte dans notre dispositif en dépit des efforts de l’État. Je me réjoui de ce geste et invite d’autres partenaires à leur emboîter le pas» a-t-il  indiqué.

Au niveau du Centre NOPOKO,le don ira à l’endroit des orphelins et des femmes qui n’arrive pas à produire le lait maternel après l’accouchement.

La commémoration a pris fin par un repas communautaire au profit des enfants du Centre NOPOKO sur financement de l’association AJPEE.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here