Burkina-Administration-Communication

Burkina: «la communication devra faire en sorte  que la divergence devienne convergence» (Nouveau Directeur)

Ouagadougou, 17 juin 2020 (AIB) – Le nouveau Directeur de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du ministère en charge de l’Administration  territoriale, Sibidi Lankoandé a indiqué mercredi, que «la communication devra user de toute sa science pour que la divergence devienne convergence» dans un contexte  marqué par des défis sécuritaires, de cohésion sociale et des futures élections au Burkina Faso.

Le nouveau DCPM dit être conscient que sa mission est empreinte d’énormes défis à relever au regard de la situation  que traverse le pays.

M. Lankaondé qui s’exprimait mercredi à Ouagadougou à l’occasion d’une cérémonie de passation de service, a témoigné toute sa reconnaissance aux autorités pour la confiance placée à sa personne pour conduire les activités de communication du ministère en charge de l’administration territoriale.

De son avis, les élections du 22 novembre prochain, la sécurité  et la cohésion sociale sont des éléments sur lesquels  son  service  devra travailler pour  le renforcement de la stabilité et de la paix au Burkina Faso.

Le nouveau directeur de la communication dit compter sur la collaboration de tous les agents du département pour atteindre  les objectifs  à lui assignés.

Pour Sibidi Lankoandé, de par ses missions, les actions du  ministère en charge de l’Administration territoriale  doivent être dans le quotidien de chaque Burkinabè pour lui assurer tranquillité et quiétude avec un sentiment d’appartenance à la Nation burkinabè.

«Les défis de la  communication du MADTCS son nombreux dont les nôtres. Plaise à Dieu que chacun puisse jouer sa partition en toute responsabilité et professionnalisme pour une bonne symphonie dans notre ministère», a- t-il ajouté.

La directrice sortant Habi Ouattara, après avoir passé au moins trois ans, au MATDCS dit avoir rencontré des difficultés qui ne l’ont pas empêchée d’engranger ses résultats.

Mme Ouattara dit repartir  avec le sentiment d’avoir accompli sa mission au ministère en charge de l’Administration territoriale.

«J’avais une mission, je l’ai rempli du mieux que je pouvais et je pars le cœur léger et l’esprit tranquille», a-t-elle poursuivi.

Ancien journaliste à la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), Issa  Lankoandé a été nommé  le 3 juin dernier  en Conseil des ministres pour piloter la direction  de la communication du ministère en charge de l’Administration territoriale.

Agence d’information du Burkina

No/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here