ACTUALITÉ

LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 3 JUIN 2020

 

WASHINGTON – Les manifestations de protestation contre la mort à Minneapolis de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc, ont continué mardi aux Etats-Unis, où la vague de colère contre le racisme, les brutalités policières et les inégalités sociales ne connaît pas de répit depuis huit jours.

 

Plusieurs milliers de personnes ont bravé dans la soirée le couvre-feu instauré à Washington. Les abords de la Maison Blanche étaient bloqués par des barrières.

 

A Manhattan, plusieurs milliers de manifestants ont protesté pacifiquement près du siège de la police new-yorkaise.

 

Au moins 60.000 personnes ont rendu hommage au défunt lors d’un rassemblement à Houston (Texas) où il doit être enterré la semaine prochaine.

 

PHILADELPHIE (Etats-Unis) – Le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, a accusé mardi le président Donald Trump d’avoir transformé les Etats-Unis en « champ de bataille ». La mort de George Floyd est « un électrochoc pour notre pays, pour nous tous », a déclaré l’ancien vice-président.

 

LONDRES – Plus de 48.000 personnes sont décédées au Royaume-Uni avec pour cause suspectée ou avérée le nouveau coronavirus, selon des chiffres du Bureau national des statistiques (ONS) établissant un bilan plus lourd que celui des autorités sanitaires.

 

RIO DE JANEIRO – Le Brésil a franchi mardi le cap des 30.000 morts du coronavirus après un record de décès en 24 heures, mais la forte progression de la maladie dans le pays n’a pas empêché Rio de Janeiro ou Sao Paulo d’amorcer un déconfinement.

 

MOSCOU – La Russie a annoncé mardi un plan de relance sans précédent de 65 milliards d’euros pour arriver à une croissance pérenne fin 2021 et surmonter la crise du coronavirus qui a frappé une économie déjà atone.

 

FRANCFORT (Allemagne) – La coalition gouvernementale allemande négocie depuis mardi un nouveau plan de plusieurs dizaines de milliards d’euros pour relancer l’économie, mais doit surmonter ses divergences sur plusieurs points.

 

PARIS – La France, où l’épidémie de Covid-19 a fait 28.940 morts, a rouvert mardi ses bars, terrasses et restaurants et relâché les règles sanitaires après deux mois et demi de restrictions draconiennes.

 

PARIS – Le gouvernement a encore aggravé sa prévision de récession pour la France cette année, avec une chute du produit intérieur brut (PIB) historique de 11%, au moment où l’économie tente de repartir avec le déconfinement.

 

WASHINGTON – L’économie mondiale est confrontée à des « pertes abyssales » et la reprise va être freinée par le manque de fonds pour réparer les dégâts causés par la pandémie de coronavirus, a prévenu le président de la Banque mondiale, David Malpass, dans une interview à l’AFP.

 

LA PAZ – Les élections générales en Bolivie, reportées pour cause de pandémie de Covid-19, auront lieu le 6 septembre, a annoncé mardi le président de l’autorité électorale, Salvador Romero, au terme d’un accord entre les partis.

 

RYAD – L’ONU n’a récolté mardi que la moitié des 2,4 milliards de dollars réclamés pour tenter de mettre fin à la grave crise humanitaire au Yémen, ravagé par la guerre et le nouveau coronavirus, à l’issue d’une conférence virtuelle organisée avec l’Arabie saoudite.

 

BRUXELLES – Les négociations post-Brexit entre Londres et Bruxelles ont repris mardi sans grand espoir de percée, malgré la pression du calendrier et le risque d’un « no deal », après avoir été ralenties par la pandémie.

 

PARIS – Jets de projectiles, tirs de gaz lacrymogènes, manifestants sur le boulevard périphérique, barricades: des incidents ont éclaté mardi soir en marge d’un vaste rassemblement à Paris pour dénoncer les violences policières, ont constaté des journalistes de l’AFP.

 

TRIPOLI – La mission de l’ONU (Manul) a affirmé mardi que les pouvoirs rivaux avaient accepté de reprendre des pourparlers, après une suspension de plus de trois mois, en vue d’un cessez-le-feu en Libye, pays en proie au chaos où de précédentes tentatives ont toutes échoué.

 

NATIONS UNIES – Les Européens se sont employés mardi à rassurer la Russie sur l’opération européenne Irini au large de la Libye, lors d’une vidéoconférence du Conseil de sécurité de l’ONU réclamée par Moscou après l’interception d’un pétrolier par un navire de guerre français.

 

LONDRES – Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré mardi qu’il proposerait à des millions d’habitants de Hong Kong des passeports et un possible accès à la citoyenneté britannique si la Chine persiste à imposer au territoire sa loi sur la sécurité nationale.

 

« De nombreuses personnes à Hong Kong craignent que leur mode de vie – que la Chine s’est engagée à maintenir – ne soit menacé », a écrit M. Johnson dans un article pour le Times de Londres et le South China Morning Post.

 

TEHERAN – Le scientifique iranien Cyrous Asgari, détenu plusieurs années aux Etats-Unis pour des accusations de vol de secrets industriels, était en cours de rapatriement mardi après avoir été acquitté par la justice américaine.

 

Selon le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, le retour de M. Asgari en Iran est prévu mercredi.

 

KUALA LUMPUR – Une université malaisienne a proposé de recourir à des robots vêtus de toges et de toques pour pouvoir remettre des diplômes aux étudiants en évitant tout risque de contamination par le coronavirus. Mais l’initiative n’a pas plu aux diplômés qui ont réclamé une vraie cérémonie.

 

(afp)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here