Photo 1: Les cours ont repris dans le strict respect des mesures barrières du COVID 19 à l’école primaire privée catholique Saint Pierre de Bogandé.

Gnagna : Le Haut-commissaire constate la reprise des cours

 Bogandé  1er juin (AIB)- Le Haut-commissaire de la Gnagna Laurent Bado et Directeur Provincial de l’Education Préscolaire Primaire et Non Formelle Salam Ouédraogo sont allés le lundi 1er juin 2020, constater la reprise des cours dans les classes d’examen du primaire.

C’est ce lundi 1er juin 2020 que les cours devraient reprendre dans les classes d’examen au Burkina. Au primaire, ce sont les élèves des Cours Moyen Deuxième année (CM2) qui sont donc concernés par cette reprise.

A l’instar des autres provinces, les cours ont effectivement repris dans toutes les écoles de la province de la Gnagna, à l’exception de la CEB de Liptougou, nous a confié Salam Ouedraogo, Directeur Provincial de l’Education Préscolaire Primaire et Non Formelle de la Gnagna.

Des écoles visitées, certaines sont au stade de la distribution de cache-nez et de la répartition des élèves dans les salles de classes ainsi que la réorganisation du personnel enseignant.

A l’école privée catholique Saint Pierre de Bogandé, les cours ont même déjà repris. On constate à l’entrée de chaque classe, la présence d’un dispositif de lave-main avec du savon.

Les 68 élèves de la classe du CM2, tous portant des cache-nez, ont été répartis dans trois salles de classes où chaque élève occupe à lui seul un table-banc.

Face à une telle organisation, on ne pouvait s’empêcher de lire sur les visages la satisfaction des autorités.

Photo2 : Des dispositifs de lave main installé au-devant de chaque classe à Saint-Pierre de Bogandé.

Entre autres difficultés relevées dans certaines écoles, on retient le manque de dispositifs de lave-main mais également le manque d’eau.

Comme mesures palliatives, le DPEPPNF Salam Ouedraogo préconise que chaque élève puisse apporter un petit bidon d’eau afin de se laver les mains avec le savon mis à leur disposition.

Dans toutes les écoles visitées, le Haut-commissaire Laurent Bado a encouragé le personnel enseignant puis a invité l’ensemble des acteurs à y mettre du sien pour le bon déroulement des activités pédagogiques.

Au total 7 382 élèves sont concernés par cette reprise dans la province de la Gnagna.

Agence d’information du Burkina

Oyé Ardjima Yempabou TINDANO

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here