Brésil-Coronavirus-Bilan-Hausse

Coronavirus: plus d’un million de cas en Amérique latine et aux Caraïbes

Ouagadougou, 1er juin 2020 (AIB) – Le nombre de cas confirmés d’infection au coronavirus (Covid-19) a dépassé dimanche, le million en Amérique latine et aux Caraïbes, dont la moitié au Brésil, selon un bilan réalisé par l’AFP à partir de données officielles.

Depuis le début de l’épidémie, un total de 1 million 016 mille 828 cas de Covid-19 ont été officiellement recensés en Amérique latine et aux Caraïbes, dont 514 849 au Brésil, de loin le pays de la région le plus touché par la maladie.

Le Brésil est, avec 29 314 morts recensés dimanche par le ministère de la Santé ; le quatrième pays du monde en termes de mortalité due au nouveau coronavirus derrière les Etats-Unis (103 781 morts), le Royaume-Uni (38 376) et l’Italie (33 340).

Malgré ce bilan,  le président brésilien Jair Bolsonaro n’a pas hésité, hier dimanche à participer à un rassemblement avec ses partisans à Brasilia, devant le palais présidentiel, contredisant toutes les règles sanitaires préconisant la distanciation physique.

Pendant ce rassemblement, il n’a pas hésité a appelé à une reprise des championnats de football.

«Comme les footballeurs sont jeunes et sportifs, le risque de mort s’ils attrapent le virus est infiniment réduit», a-t-il déclaré montrant son aversion pour les mesures de confinement au nom de la préservation de l’économie.

À Sao Paulo, des affrontements ont éclaté entre des manifestants anti-Bolsonaro et des partisans du président opposés aux mesures de confinement.

Le Covid-19 se répand à un rythme galopant au Brésil, avec des mesures de confinement et de déconfinement en ordre dispersé selon les États ou les villes de ce pays.

Aucune politique n’a été mise en place au niveau national et les mesures d’endiguement de la pandémie ont en général été beaucoup moins strictes que celles qui ont été prises dans la plupart des pays européens ou dans l’Argentine voisine.

Pourtant, les premières restrictions sont apparues dès la mi-mars, avec notamment la fermeture des écoles dans de nombreuses villes, alors que le pays ne comptait alors qu’une centaine de cas confirmés et aucun décès.

Mais aujourd’hui, ce pays de 210 millions d’habitants aux dimensions continentales est un des principaux foyers de la pandémie et s’apprête à passer le cap des 30 000 morts.

Avec 164 476 personnes contaminées, le Pérou est le deuxième pays d’Amérique latine le plus touché.

En Italie avec ses 33 340 morts, (3è pays le plus touché au monde), le pape François a célébrée pour la première fois depuis près de trois mois devant des fidèles réunis place Saint-Pierre à Rome, sa prière dominicale.

«Il y a tellement de personnes contaminées et décédées, également parmi les peuples indigènes (d’Amazonie), particulièrement vulnérables», a déploré le saint père à l’issue de sa prière dominicale.

Agence d’Information du Burkina

WIS/ak

Source : AFP

Photo : Nouvel Obs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here