Burkina-Sécurité-Terrorisme-Attaque-Décès

Burkina : 30 civils et 5 gendarmes tués dans une double attaque (officiel)

Ouagadougou, 1er Juin 2020 (AIB)-30 civils et 5 gendarmes ont été tués samedi dans une double attaque, dans les régions de l’Est (Fada N’Gourma) et du Centre Nord (Kaya), apprend-on dimanche d’un communiqué officiel du gouvernement.

Selon le porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou, la première attaque a été perpétrée «au marché de Kompiembiga (province de la Kompienga, région de l’Est) et la seconde «sur l’axe Foubé-Barsalogho, région du Centre Nord).

«Le bilan provisoire de l’attaque lâche et barbare au marché à bétail de Kompiembiga est de 25 morts et de plusieurs blessés», a indiqué le ministre Dandjinou.

Concernant la seconde attaque, le ministre Dandjinou affirmé que le bilan provisoire «est de dix morts (5 civils et 5 gendarmes), une vingtaine de blessés évacués au centre Hospitalier régional de Kaya et des personnes portées disparues».

Il a précisé que la seconde attaque terroriste «a visé un convoi humanitaire de retour de Foubé, après y avoir apporté des vivres aux populations».

Le vendredi, l’attaque d’un convoi de commerçants venant de Titao pour Sollé (Province du Lorum, Région du Nord), avait entrainé la mort de 15 civils, des blessés, des disparus et d’importantes pertes matérielles.

Le Burkina Faso fait l’objet d’attaques terroristes régulières avec son corollaire de morts depuis avril 2015.

Agence d’information du Burkina

Wis/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here